Sections

Laisser l’enfant «être»

La Maison Ouverte


Publié le 10 août 2018

Les enfants jouent et s’adonnent à leurs créations dans cette salle de jeux

©Photo Métro Média – Jean-Philippe Dionne

L’organisme La Maison Ouverte situé à Charlesbourg, offre aux jeunes parents une approche spécialisée pour permettre à l’enfant de développer son plein potentiel. 

C’est d’abord un lieu de socialisation et d’accueil pour les enfants de moins de quatre ans, accompagnés d’un parent ou d’un proche.

Ni garderie, ni centre d’activités, La Maison Ouverte est propice à l’écoute en tenant compte des modes d’expression utilisés par les enfants: comportement, langage corporel et attitude physique.

L’enfant peut s’exprimer en jouant en toute liberté. Les adultes restent en tout temps responsables de leurs enfants et ne peuvent en aucun cas s’absenter.

Les activités sont «supervisées» par le personnel accueillant de l’organisme, en équipe de deux, qui n’intervient en aucun temps dans le processus de jeu ou de création de l’enfant pour ne pas brimer son expression.

«On veut laisser les enfants exprimer ce qu’ils sont vraiment. Ils sont uniques et possèdent une nature propre. La création prend un espace beaucoup plus important pour eux que pour nous dans leurs vies. Alors ici on leur donne un espace pour créer», précise Danielle Boutet directrice.

L’autonomie d’abord

À La Maison Ouverte, l’enfant est libre de ses choix artistiques. «Personne ne va lui dire comment jouer ou lui propose un jouet. On veut vraiment voir ses intérêts et ce qu’il veut nous communiquer», souligne Mme Boutet.

La directrice précise qu’aucune analyse comportementale ne sera faite. Des discussions peuvent survenir pendant ou après le jeu entre un parent et une personne accueillante sans toutefois donner des conseils éducationnels.

«Notre personnel a des compétences en psychologie, orientation, pédagogie et philosophie. Même si nous voulions analyser un dessin par exemple pour en tirer telle ou telle conclusion ou établir une hypothèse, c’est impossible de le faire. Nous ne connaissons pas l’histoire de l’enfant et ce n’est pas le but ici. L’anonymat est un de nos principes fondamentaux.»

L’organisme doit sa création à Madeleine Auger, un parent qui a fait un stage à Paris à la Maison Verte fondée par la psychanalyste pour enfants, Françoise Dolto. En 1991, Mme Auger se lie d’amitié avec Marie Dorlet de France. Elles cofondent ensuite à Charlesbourg la Maison Ouverte en s’inspirant des travaux de Mme Dolto.

Danielle Boutet caresse l’idée d’offrir les mêmes services qu’à Charlesbourg dans d’autres locaux à l’image de ce point de service, pour poursuivre la mission de la Maison Ouverte à l’extérieur de ses murs.

«Ce que nous voulons des enfants c’est leur singularité, qu’ils soient eux-mêmes le plus longtemps possible, dans la jovialité, la convivialité, et en écoutant leurs parents», conclut la directrice.  

L’organisme est ouvert du mardi au samedi entre 9h et 12h. Pour information 418-627-0904.  

Danielle Boutet est en poste depuis 1994

©Photo Métro Média – Jean-Philippe Dionne