Sections

Deux pharmaciens primés pour leur dévouement


Publié le 10 novembre 2018

Le prix Louis-Hébert est remis à Jean-Pierre Grégoire par le président de l’OPQ, Bertrand Bolduc, pour souligner sa carrière remarquable et sa contribution à la profession.

©(Photo gracieuseté- PAUL DUCHARME PHOTOGRAPHE)

MÉRITE. L'Ordre des pharmaciens du Québec (OPQ) a récemment honoré ses membres qui se sont distingués dans la pratique ou l'enseignement de leur profession. Au nombre des experts méritants, on retrouve deux lauréats locaux en Jean-Pierre Grégoire et Rachel Rouleau.

Prix Louis-Hébert

Plus haute distinction décernée par l’OPQ, le prix Louis-Hébert 2018 a été remis à Jean-Pierre Grégoire, pharmacien et professeur retraité de la Faculté de pharmacie de l’Université Laval. Il est reconnu pour avoir toujours eu à cœur de s’impliquer au sein de sa profession. Cela a commencé dès ses études universitaires pendant lesquelles, en plus d’être président de l’association étudiante, il a participé à l’organisation du premier congrès des étudiants en pharmacie du Québec.

M. Grégoire s'est également engagé auprès de son ordre professionnel, en siégeant à son conseil d'administration pendant près de 15 ans, avant d'en devenir le président de 1993 à 1995. Parallèlement, il a consacré une grande partie de sa carrière à enseigner, mentorer et former toute une génération de pharmaciens. Dans le cadre de son mandat comme doyen de la Faculté de pharmacie de l’Université Laval, de 2007 à 2011, il a contribué à l’élaboration du doctorat de premier cycle en pharmacie.

À titre de chercheur reconnu en santé publique, son expertise l’a amené à siéger sur plusieurs comités. C'est le cas notamment du Conseil canadien de l’agrément des programmes de pharmacie. Il a aussi agi comme conseiller auprès des gouvernements, des associations professionnelles et de l’industrie pharmaceutique, en plus d'avoir été impliqué auprès de facultés étrangères de pharmacie au sein de la francophonie. Sa réputation hors frontières est confirmée par ses titres de Fellow de l’International Society for Pharmacoepidemiology et de l’Académie canadienne des sciences de la santé.

Par ailleurs, l'OPQ a attribué le prix Innovation 2018 à la pharmacienne Rachel Rouleau, instigatrice et responsable du projet d’évaluation de la personnalisation des soins pharmaceutiques (PEPS) en centre d’hébergement de soins de longue durée au CIUSSS de la Capitale. Ce projet consiste à mieux organiser les soins aux bénéficiaires notamment en exploitant au maximum toutes les activités pouvant être réalisées par les pharmaciens et les infirmières dans le respect des lois et règlements en vigueur.

Durant la mise sur pied de ce nouveau modèle d’organisation du travail, qui répondait à des besoins criants sur le terrain, Rachel Rouleau s’est entourée d’une équipe de cliniciens, mais aussi de chercheurs pour évaluer le projet. Unanimement appréciée, la pratique novatrice a eu un impact positif pour le mieux-être de la population hébergée. Cela a diminué la complexité de leur pharmacothérapie, l’utilisation de médicaments inappropriés et a rendu les interventions plus efficientes.