Société
15:40 4 septembre 2018

Astuces de magasinage transfrontière

(EN) Qu’il s’agisse d’aller aux États-Unis ou d’acheter  en ligne, les Canadiens sont adeptes du magasinage transfrontière. Il existe toutefois des facteurs à prendre en compte pour en tirer le maximum. Voici ceux proposés par Banque Royale du Canada.

Du magasinage productif… et coûteux

Photo – Deposit Photos

  1. Planifiez. Il faut parfois des heures, selon le moment de la journée ou de l’année, pour traverser la frontière. Consultez le site Web ou l’application de l’Agence des services frontaliers du Canada pour obtenir des renseignements à jour sur les temps d’attente. Dans les périodes plus achalandées de l’année, partez le plus tôt possible pour optimiser votre magasinage. Pour revenir à la maison, choisissez une heure à laquelle la circulation est moins dense – le meilleur moment est souvent après 20 h 30.

    Conseil en prime : si vous n’êtes pas encore membre du programme Nexus, songez à faire une demande pour passer la frontière plus rapidement dans les deux sens. Veuillez toutefois noter que tous les voyageurs doivent être membres pour qu’un véhicule puisse utiliser la voie réservée.

  2. Faites vos calculs. Le taux de change, les droits de douane et les coûts de déplacement peuvent faire fortement baisser l’attrait d’une aubaine.
  3. Gardez vos reçus pour les douanes. Vous devez être aux États-Unis durant au moins 24 heures pour vous prévaloir d’une exemption de taxes sur un maximum de 200 $ CA d’achats ; après 48 heures, ce maximum passe à 800 $. Si vous ne déclarez pas vos achats, une amende ou une autre pénalité pourrait s’appliquer.
  4. Obtenez une carte de crédit sans frais annuels domiciliée aux États-Unis. Faites-le avant de partir pour éviter les frais sur opérations à l’étranger.
  5. Ouvrez un compte bancaire basé aux États-Unis. Si vous faites des séjours prolongés aux États-Unis, vous pourrez retirer de l’argent aux GAB sans vous soucier des frais supplémentaires.

Voici d’autres conseils propres aux achats en ligne :

  1. Passez le solde en revue avant de payer. De nombreux sites de vente au détail en ligne indiquent les frais de change, les droits de douane estimatifs et les frais de livraison.
  2. Lisez les politiques de retour. Souvent, les taxes et les frais de douane ne sont pas remboursables, et vous pourriez devoir assumer des frais de livraison élevés pour retourner un article.
  3. Songez à régler vos achats au moyen d’une carte de crédit ou d’un compte bancaire basé aux États-Unis. Cela vous évitera les frais sur taux de change supplémentaires.

Pour en savoir plus, allez à rbcbank.com.

http://www.leditionnouvelles.com

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *