Santé
20:42 9 avril 2018 | mise à jour le: 9 avril 2018 à 20:42 temps de lecture: 3 minutes

Les allergies de l’intérieur et de l’extérieur

(EN) Le printemps est officiellement arrivé, accompagné de températures plus chaudes, de journées plus longues et d’allergies. Les allergies arrivent en deuxième position du palmarès des affections mineures courantes pour lesquelles la population consulte le plus souvent un pharmacien. Cela n’a rien d’étonnant lorsqu’on sait que le quart de la population du pays en souffre.

A blonde model in a field of flowers with allergies

Photo – Deposit Photos

Nous pouvons regrouper les allergènes en deux catégories : ceux de l’intérieur et ceux de l’extérieur de la maison. Dans les deux cas, les symptômes sont similaires, mais comme les déclencheurs sont différents, ils doivent être traités différemment. Voici les principaux allergènes que l’on retrouve à la maison :

La poussière : elle est composée de plusieurs éléments tels que des particules de végétaux, de peau, de terre, d’aliments et d’autres fibres, et chacune de ces substances microscopiques peut causer des réactions allergiques.

Les acariens dermatophagoïdes : les excréments d’acariens sont le déclencheur d’allergie le plus fréquent à l’intérieur de la maison. Ils ont tendance à se regrouper dans des endroits avec beaucoup de squames humains comme dans les chambres et sur les tapis, incluant les tapis de salle de bain.

Les moisissures : lorsque la moisissure s’installe, elle commence à déclencher des spores allergéniques chez certaines personnes.

Les squames des animaux de compagnie : les réactions allergiques aux squames des animaux sont causées par une petite protéine que l’on retrouve dans la salive. Même les maisons sans animaux ne sont pas à l’abri, car ces squames sont collantes et légères, ce qui leur permet de s’accrocher aux vêtements, aux chaussures ou aux cheveux et de se retrouver à l’intérieur de la maison.

« Il n’existe pas de remède contre les allergies, mais la meilleure façon de les contrôler consiste à identifier les allergènes, explique Claude Gervais, pharmacien chez Pharmaprix. Toiletter les animaux de compagnie, nettoyer la maison et réduire son taux d’humidité sont tous de bons moyens de limiter les symptômes allergiques. S’ils persistent, un traitement est toujours envisageable. Le pharmacien de votre quartier peut évaluer vos symptômes et vous aider à trouver la solution appropriée pour les soulager. »

De plus, il est formé pour évaluer votre état de santé et vous proposer le traitement qui vous convient le mieux. Il vous proposera d’abord des médicaments ou des produits en vente libre. Si ces derniers ne fonctionnent pas, le pharmacien pourra même rédiger une ordonnance pour soulager vos allergies (les pharmaciens de toutes les provinces, à l’exception de la Colombie-Britannique et de l’Ontario, peuvent émettre des ordonnances pour des affections bénignes).

http://www.leditionnouvelles.com

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *