Maison
16:27 24 février 2018 | mise à jour le: 24 février 2018 à 16:27 temps de lecture: 3 minutes

Des drones pour améliorer l’inspection thermographique

ENTRETIEN. Appréciés pour le loisir de faire voler de petits appareils téléguidés, voilà que les drones trouvent de plus en plus de nouvelles utilités dans divers domaines professionnels. L’une d’entre elles consiste à perfectionner l’inspection thermographique des bâtiments.

Le drone est doté d’une caméra à infrarouge, qui détecte les irrégularités dans l’enveloppe du bâtiment.

(Photo gracieuseté)

Très répandue en Europe, cette méthode complémentaire à l’inspection visuelle commence à voir le jour au Québec. Dans la région de Québec, le service est offert depuis quelques mois notamment par Thermographie Drone Québec, qui fonctionne en partenariat avec les Entreprises Hillman.

«Il existe déjà de petites caméras à infrarouge permettant de faire une inspection intérieure, mais pas un survol de l’immeuble. Une inspection thermique aérienne par drone donne une image complète de l’enveloppe de bâtiments résidentiels, commerciaux ou industriels. Cela permet plus facilement de déceler divers types d’anomalies telles qu’une isolation déficiente, un pont thermique, ou une infiltration d’eau sans dégâts ni travaux», explique Marie-Josée Turcotte.

L’inspection thermographique aérienne repère rapidement tout problème d’étanchéité.

(Photo gracieuseté)

Selon la propriétaire Thermographie Drone Québec, cette technologie permet également d’améliorer la gestion de l’entretien des bâtiments et d’éviter les mauvaises surprises. Des économies considérables de temps et d’argent peuvent en découler, plus spécialement pour les gros édifices comme les entrepôts et les usines. L’inspection aérienne supervisée par des experts en architecture et génie comporte aussi une évaluation du coût des travaux de réfection le cas échéant.

Action préventive

«Le survol avec un drone doté d’une caméra thermographique procure un aperçu détaillé de l’état de l’enveloppe du bâtiment. Cela permet d’intervenir de façon préventive pour corriger des déficiences avant qu’elles ne dégénèrent et deviennent plus coûteuses, ainsi que pour assurer une efficacité énergétique optimale de l’édifice. Ça peut aussi confirmer que tout va bien et que le remplacement de la toiture ou des fenêtres peut attendre», indique Mme Turcotte.

Ce nouveau service répond aux exigences de la Loi 122 sur l’inspection des façades et des stationnements étagés en vue d’obtenir une attestation de conformité de la Régie du bâtiment du Québec (RBQ). Par ailleurs, l’entreprise de Québec suit et respecte les règles de Transport Canada en lien avec l’utilisation des drones.

Fourchettes de prix

-Bâtiments résidentiels: entre 599$ et 799$

-Bâtiments commerciaux et industriels: à la carte en fonction de superficie

Pour plus d’information: www.thermographiedronequebec.com

TC Media

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *