Gourmand
13:42 20 octobre 2017 | mise à jour le: 20 octobre 2017 à 13:42 temps de lecture: 5 minutes

Le Battuto de Québec est le meilleur nouveau resto canadien selon Air Canada

HONNEUR. Le Battuto, une trattoria de 20 places du boulevard Langelier à Québec, a remporté le titre de Meilleur nouveau restaurant au Canada, selon le magazine enRoute d’Air Canada.

Le Battuto a séduit le juge du magazine enRoute.

(PHOTO CREDIT : ALANNA HALE) (Groupe CNW/enRoute d

Le chef Guillaume St-Pierre et ses trois acolytes ont su épater le juge, le journaliste Andrew Brathwaite, grâce à leur créativité et leur ingéniosité. Le Battuto est suivi du Canis de Toronto et du Bar Von Der Fels de Calgary. «Les restaurants se font plus petits en 2017, affirme M. Braithwaite, et les petites salles réduisent la distance entre le talent des chefs et nos papilles. Le client a la chance d’entrer en contact avec les piliers du resto.»

Edmonton a surpris le plus le juge, cette année, avec un record de trois établissements au palmarès: Clementine, Café Linnea et Alder Room. «Edmonton était différente des quatre fois précédentes où je l’ai visitée; le nouveau stade de hockey y est certainement pour quelque chose, souligne le journaliste. Les cocktails ont toujours eu la cote, et il y a manifestement un engouement pour la cuisine aussi.»

Le 10 Meilleurs nouveaux restos canadiens 2017 selon enRoute 

1.            BATTUTO (Québec): Le modeste local d’un ancien casse-croûte abrite maintenant cette intime et moderne trattoria, où un puissant quatuor sert de fines tranches de lonzo de Charlevoix avec zeste d’orange sur des endives crues et de la pieuvre grillée, en toute proximité.

2.            CANIS (Toronto): Le décor minimaliste en bois et béton laisse toute la place à un défilé de saveurs inédites: un doux pétoncle cru dans un bouillon de tomates fermentées avec notes de basilic citronné et coriandre en fleurs, puis un incroyable dessert de cerises au Campari sur crème glacée d’orge à saveur de koji.

3.            BAR VON DER FELS (Calgary): Ce petit bar à vin tout confort sert une cuisine sérieusement futée. La minuscule cuisine ouverte possède plusieurs armes secrètes, comme le charbon actif, la pâte de yuzu et l’encre de calmar, pour accompagner des vins à faire tomber en pâmoison.

4.            MAK N MING (Vancouver): Dans ce local lambrissé de cèdre rouge, le chef Makoto Ono se distingue pour une seconde fois au palmarès, grâce à son homard poché au beurre assorti d’un duo de pommes de terre. Le parfait à la lie de saké servi avec gelée de pétales de rose termine cette aventure culinaire tout près d’une frontière franco-japonaise imaginaire.

5.            CLEMENTINE (Edmonton): Le trio connu sous le nom de Volstead Act réserve d’agréables surprises dans ce bistro français des Prairies. À preuve, le magret est servi avec poireaux croustillants et shiitakes, dans un bouillon de canard avec une pointe inattendue de gochujang coréen.

6.            CAFÉ LINNEA (Edmonton): Le jour, vivez la magie qui s’opère ici avec les œufs. Le soir, dégustez un cidre sec et fumé de Bretagne et savourez une côtelette de porc parfaitement grillée accompagnée d’orties crémeuses. Quant à la panna cotta de yogourt aspergée de St-Germain, elle est toujours de mise, à midi ou à minuit.

7.            RIVIERA (Ottawa): Ce resto à proximité de la colline Parlementaire vient ponctuer la vie nocturne de Sparks Street, autrement plutôt calme. Les cocktails remplissent les deux côtés d’un menu grand format tandis que les plats honnêtes, tels tartare de cerf ou poulet en croûte de panko à la Kiev, nous invitent à investir dans cette ancienne banque transformée en salle à manger Art déco.

8.            BROTHERS FOOD & WINE (Toronto): Le grondement du métro situé en dessous ne fait qu’amplifier les sensations vécues dans ce minuscule resto, où un verre de vin jaune du Jura confère des arômes de noix et de curry aux endives et aux noix de Grenoble déposées sur le carpaccio de filet de bœuf, pendant qu’Erykah Badu fait vibrer les haut-parleurs.

9.            MARCONI (Montréal): Dans ce resto en coin du Mile-Ex de Montréal, une aromatique gaspacho blanche est versée à table, une gelée de dashi et des feuilles de nori accompagnent l’omble chevalier à la lime et un vif rosé québécois attend dans le refroidisseur à vin en bois, un frigo revampé de l’ancien dépanneur qui occupait auparavant le local.

10.          ALDER ROOM (Edmonton): Commencez la soirée avec des œufs de caille enroulés dans la cendre végétale, en admirant la douzaine de plats inventifs qui sortent de l’âtre en briques. Ne manquez pas les incroyables jus maison, dont le mélange poire d’Anjou, raifort et trompettes de la mort: le résultat de patientes expérimentations du chef Ben Staley.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *