Art De Vivre
15:00 31 mars 2021 | mise à jour le: 31 mars 2021 à 15:22 temps de lecture: 3 minutes

Projet de Maison de la diversité à Québec

Projet de Maison de la diversité à Québec
/Capture-écran – Teams

VIE CITOYENNE. Soucieuse de favoriser l’ouverture sur une communauté de plus en plus métissée, la Ville de Québec prévoit se doter d’une Maison de la diversité. Une sorte de lieu de rencontre et de partage des cultures, pour favoriser le vivre-ensemble sur tout le territoire municipal.

Cette proposition est issue de récentes discussions avec des représentants de diverses communautés culturelles. L’idée de se doter d’un endroit permanent où favoriser les échanges et rassemblements s’est imposée unanimement. Il s’agit d’une première retombée concrète du travail de l’experte-conseil en diversité, équité et inclusion à la Ville, Iréna Florence Harris, embauchée l’automne dernier.

La Maison de la diversité se voudra un espace de dialogue entre les citoyens dits de souche et ceux nouvellement arrivés. Elle permettra aux visiteurs d’approfondir leurs connaissances sur les formes de diversités qui enrichissent le tissu social.

«Véritable carrefour culturel, l’endroit mettra en valeur l’histoire et la culture de toutes les communautés, incluant celle de Québec. Il fera rayonner la contribution de tous à notre histoire collective. C’est un symbole fort et représentatif de nos valeurs», suggère le maire Régis Labeaume.

Ateliers, expositions, spectacles et plus

Devant être aménagée dans un bâtiment existant à déterminer, l’initiative offrira des espaces de réunion, une salle polyvalente pour des spectacles, une bibliothèque, un secteur jeunesse, une cuisine et des ateliers animés. Les citoyens pourront ainsi participer à une foule d’activités et découvrir des pans insoupçonnés de leur cité.

«En se familiarisant avec la diversité et en reconnaissant nos différences et similitudes, nous favoriserons une société dans laquelle tous les citoyens ont leur place et se sentent valorisés. La Maison de la diversité contribuera à lutter contre les préjugés, à renforcer le tissu social de Québec et à améliorer la qualité de vie de tous ses citoyens», fait valoir Mme Harris.

Cibler l’équité en emploi

Afin de favoriser une meilleure cohabitation et une plus grande cohésion, le maire Labeaume reconnaît d’amblée que des efforts restent à faire du côté de l’emploi à la Ville. Il estime que le nombre des effectifs issus de la diversité doit correspondre à leur proportion dans la communauté.

«Pas question pour autant de verser dans la discrimination positive forcée, assure-t-il, mais de viser graduellement une représentativité équitable. Il faut tendre en douceur vers l’équilibre, sans aucune discrimination. C’est délicat, mais la société est rendue. Pour une organisation comme la nôtre, c’est une question de crédibilité auprès de l’ensemble des composantes de notre société.»

Déjà, le Service de police de la Ville de Québec planche sur l’intégration progressive de cette réalité dans ses rangs. Le chef Robert Pigeon doit présenter un plan d’action en ce sens dans les prochaines semaines.

Profil de l’immigration à Québec

  • Origines dominantes: française, asiatique, afro-descendante, maghrébine et latino.
  • 7% de la population est issue des communautés culturelles.
  • 3% de la population appartient au groupe des minorités visibles.
Le projet de Maison de la diversité constitue une première retombée du travail de l’experte-conseil Iréna Florence Harris. /Capture-écran – Teams

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *