Art De Vivre
07:23 27 février 2021 | mise à jour le: 2 mars 2021 à 12:15 Temps de lecture: 3 minutes

La Capitale à l’honneur aux Prix Cecobois 2021

La Capitale à l’honneur aux Prix Cecobois 2021
Le pavillon de la Base de plein air de Sainte-Foy se distingue par une intégration réussie dans son milieu naturel. /Photo gracieuseté – S. Groleau

MÉRITE. La région de la Capitale s’est distinguée lors du récent gala des Prix d’excellence Cecobois 2021. Ainsi, sur les 18 projets récompensés pour leur architecture et leur conception intégrant la matière ligneuse, 11 se trouvent sur le territoire de Québec et sa périphérie.

La blancheur des espaces intérieurs contribue à mettre en valeur la beauté et la couleur du bois dans la bibliothèque Anne-Hébert. /Photo gracieuseté – D. Boyer

Chaque année, ce rendez-vous célèbre l’utilisation grandissante du matériau bois dans la construction. Par la même occasion, l’organisme chargé de faire la promotion de l’utilisation de cette ressource renouvelable souligne le savoir-faire des professionnels du bâtiment québécois.

Lauréats régionaux

Voici une énumération des prix remportés ou partagés dans la région.

  • Catégorie «Bâtiment institutionnel de plus de 1000m2»: le pavillon d’accueil à la Base de plein air de Sainte-Foy, pour la présence du bois sous toutes ses formes, créant un ensemble esthétique et cohérent.

    L’intérieur du pavillon de la Base de plein air fidéenne présente un jeu habile de formes rehaussé par la chaleur du bois. /Photo gracieuseté – S. Groleau
  • Catégorie «Bâtiment institutionnel de moins de 1000m2»: la bibliothèque Anne-Hébert à Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier, où la clientèle pourra bénéficier d’une architecture apaisante.
  • Catégorie «Prix Héritage»: le bâtiment des Nouvelles-Casernes (phase I), pour la restauration d’une structure trois fois centenaire faite de pierre et de bois structurel.
  • La mince toiture en bois massif supportée par des colonnes effilées en acier donne une apparence de légèreté à la patinoire de Boischatel. /Photo gracieuseté – S. Groleau

    Catégorie «Infrastructure extérieure»: la patinoire couverte du parc des Saphirs à Boischatel, pour la finesse et le raffinement de cette structure protectrice.

  • Catégorie «Aménagement extérieur»: le Parklet Miyagi, ce projet éphémère permettant d’agrandir la terrasse de manière originale en occupant l’espace de stationnement.
  • Prix ex aequo (3): Théâtre Le Diamant et pavillon d’accueil de l’Assemblée nationale, dans la catégorie «Design intérieur», ainsi qu’une mention partagée dans la catégorie «Concept structural» pour l’usine de Charpentes Montmorency à Saint-Raymond.
  • Prix étudiants (3): catégorie «Conception» pour le projet Publaktuq, réalisé par Sarah Lemieux-Montminy, Justine Rioux et Zachari Guay-Hébert (Université Laval); ainsi que les «Projets de recherche» (ex aequo) sur la faisabilité technique d’un bois lamellé-collé composé d’espèces feuillues nordiques, par Alexandre Morin-Bernard (Université Laval), et celui sur le comportement en traction longitudinale d’assemblages multitiges encollés, par Raphaël Bouchard (Université Laval).

Québec Hebdo

La reconstruction des Nouvelles Casernes demande de conjuguer l’ingénierie moderne et les techniques traditionnelles de construction. /Photo gracieuseté – A. Zacharie

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *