Art De Vivre
16:38 2 février 2021 | mise à jour le: 3 février 2021 à 10:14 temps de lecture: 3 minutes

Gestion animalière à Québec: un foyer pour tous les animaux à adopter

Gestion animalière à Québec: un foyer pour tous les animaux à adopter
Pour une première fois à Québec, on ne déplore aucune euthanasie pratiquée pour endiguer la surpopulation animalière. /Photo gracieuseté – Ville de Québec

SOCIÉTÉ. L’isolement obligé par la pandémie semble avoir profité à la gestion animalière. De fait, la Ville de Québec se félicite de son bilan 2020 en la matière. Ainsi, en cette année exceptionnelle, 100% des animaux propices à l’adoption ont trouvé une nouvelle famille. Il s’agit d’un exploit inédit dans l’histoire de la fourrière municipale.

Membre du conseil exécutif responsable de ce dossier à l’hôtel de ville, Patrick Voyer salue l’engouement en faveur des soins apportés aux animaux domestiques. Il mentionne que «ces derniers ont pu jouer un rôle dans le bien-être psychologique de leurs maîtres, en ces temps difficiles. Sans oublier de souligner la contribution de la SPA de Québec, redevenue le fournisseur de services animaliers». L’organisme a notamment a réussi à éviter les euthanasies et à limiter la surpopulation, par la stérilisation, le micropuçage et le transfert vers des refuges partenaires.

«Depuis que Québec a une fourrière, c’est la première fois qu’elle ne recourt pas à l’euthanasie de surpopulation comme mode de gestion de dernier recours. Nous sommes fiers de cet exploit et espérons le répéter en 2021, avec l’aide de nos employés, partenaires et donateurs. Il est clair que la pandémie a contribué à cette situation, mais il ne faut pas diminuer l’impact de la sensibilisation faite par la Ville et l’expertise de près de 150 ans de la SPA», avance son directeur Félix Tremblay.

Services améliorés

Au cours des prochains mois, la Ville de Québec mettra en place les outils numériques pour l’achat et le renouvellement en ligne des permis de garde. Aussi, une nouvelle aire d’exercice canin sera aménagée à la base de plein air de Sainte-Foy l’été prochain. La base de plein air La Découverte, dans La Haute-Saint-Charles, offrira aussi ce service dès l’automne 2021. Un projet pilote pour l’implantation de petits espaces canins dans l’arrondissement de Sainte-Foy–Sillery–Cap-Rouge est également prévu.

Bilan 2020 de la SPA de Québec en quelques chiffres

Adoptions 1643 (1289 chats, 134 chiens, 220 autres)
Euthanasies de surpopulation 0
Stérilisations 1140
Micropuces implantées 1349
Vaccins administrés 2069
Plaintes traitées 890
Animaux trouvés 2247 (1615 chats, 386 chiens, 246 autres)
Animaux réclamés 637 (315 chats, 311 chiens, 11 autres)

28% de réclamation, dont 20 % de chats et

80% de chiens

Pour obtenir plus de renseignements, les citoyens sont invités à consulter le ville.quebec.qc.ca/animaux.

À lire aussi, les articles de notre dossier sur le sujet des animaux de compagnie:

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *