Art De Vivre
11:12 15 mai 2020 | mise à jour le: 15 mai 2020 à 15:30

Aménagements favorables au transport actif réclamés

Aménagements favorables au transport actif réclamés
Les aménagements envisagés font déjà partie de la boîte à outils que possède la Ville de Québec. Ils n’ont rien d’exceptionnel ni d’onéreux. (Photo gracieuseté)

SANTÉ. Des voix s’élèvent pour demander à la Ville de Québec de prévoir des aménagements temporaires pour encourager le transport actif. En début de déconfinement progressif, des groupes environnementaux soutiennent que favoriser la marche et le vélo apporte des bénéfices pour la santé, mais aussi pour l’économie et la qualité de vie.

Cette requête émane d’une coalition formée d’Accès transports viables, de Ça marche Doc!, du Conseil régional de l’environnement de Capitale, de la Table de concertation vélo des conseils de quartier et de l’Association québécoise des médecins pour l’environnement. Elle s’appuie sur un mémoire adressé à la Ville de Québec et à la Direction régionale de santé publique de la Capitale.

Dans ce document, les organismes plaident pour la création rapide d’aménagements temporaires pour faciliter les transports actifs. Ils estiment que «cela permet d’agir contre les maladies et comorbidités pouvant aggraver la Covid-19». La coalition appuie sa requête sur la crainte que le beau temps complexifie les déplacements actifs sécuritaires.

Moyens d’agir

Motivé par un souci de santé publique, le mémoire identifie plusieurs raisons pour lesquelles les villes doivent agir. Les cosignataires insistent sur «la nécessité de mettre en place des aménagements temporaires pour les transports actifs en temps de pandémie». De plus, ils expliquent pourquoi il faut le faire rapidement et comment procéder.

Référant à la littérature et aux divers exemples recensés ailleurs, la coalition énumère une série d’aménagements simples à instaurer. Elle les considère comme «autant de moyens facilitant les transports actifs et sécuritaires, tout en luttant efficacement contre la Covid-19». Ils sont regroupés sous les catégories suivantes:

  • rues actives,
  • corridors sanitaires,
  • rues partagées,
  • bandes cyclables,
  • feux piéton automatique.

Il est possible de consulter le mémoire en cliquant ici.

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *