Art De Vivre
18:20 28 janvier 2020 | mise à jour le: 30 janvier 2020 à 08:15 temps de lecture: 2 minutes

Davantage de sentiers pour Ça marche Doc!

Davantage de sentiers pour Ça marche Doc!
L’annonce a été faite en présence de Lucie LaRoche, ex-championne de ski et conseillère municipale de Lac-Beauport, Michel Beaulieu, maire de Lac-Beauport, et Johanne Elsener, coordonnatrice de Ça marche Doc!. (Photo gracieuseté)

SANTÉ. Plus que jamais les médecins prescrivent de l’activité physique à leurs patients. Et les municipalités emboîtent le pas pour la santé de leur population. C’est dans cette optique que le Répertoire des sentiers hivernaux prend de l’expansion dans la région de Québec.

Lancé l’an dernier, l’outil de référence pour les médecins vient d’être mis à jour et bonifié. Grâce au soutien financier de la Fondation de l’Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec et de la Fondation du CHU de Québec, l’organisme Ça marche Doc! propose une version améliorée.

Cette nouvelle mouture voit s’ajouter les villes de Saint-Augustin, de L’Ancienne-Lorette et de Lac-Beauport. Elle inclut six nouveaux sentiers, dont deux à Lévis. Le répertoire amélioré permettra aux médecins de mieux orienter leurs patients vers des lieux de marche entretenus l’hiver. L’idée est de faciliter l’accès à leur dose quotidienne prescrite d’activité physique.

Pour accéder à la carte en format Internet: camarchedoc.org/repertoire

Ce qu’ils en pensent:

«L’activité physique traite plus de 30 maladies chroniques, c’est le meilleur médicament qui soit. Pour sa part, la marche est l’un des meilleurs moyens pour lutter contre l’obésité, le diabète et les maladies cardiovasculaires. Il faut marcher hiver comme été.» – Dr Paul Poirier, cardiologue, idéateur et porte-parole de Ça marche Doc!

«L’activité physique chez la femme peut diminuer le risque de cancer du sein. Pour les femmes atteintes par un tel cancer, lorsque combinée aux traitements standards, l’activité physique est l’habitude de vie modifiable qui a l’effet le plus fort sur la rémission.» – Dre Louise Provencher, chirurgienne-oncologue et initiatrice du projet du Répertoire

«Le répertoire propose plusieurs lieux attrayants qui inciteront patients et citoyens à faire de l’activité physique. De plus, ce contact avec la nature leur permettra de lutter contre les maladies mentales telles le stress, l’anxiété et la dépression.» – Dre Johanne Elsener, DMV, conceptrice et coordonnatrice de Ça marche Doc!

La patinoire du lac Beauport fait partie des sentiers hivernaux suggérés dans la version bonifiée du répertoire. (Photo gracieuseté)

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *