Art De Vivre
06:43 13 novembre 2019

L’habitation en bref (édition 13 novembre 2019)

L’habitation en bref (édition 13 novembre 2019)
Depuis quelques années déjà, la performance du marché de la construction résidentielle est tributaire du segment locatif. (Photo Métro Média - Archives)

Courtes nouvelles de l’industrie de la construction résidentielle…

Domination des mises en chantier locatives

Selon un récent relevé de la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL), entre janvier et septembre, les mises en chantier de logements locatifs à Québec ont atteint leur niveau le plus élevé pour cette période de l’année depuis au moins 30 ans. Cette croissance semble stimulée notamment par le vieillissement de la population. En plus de la multitude d’immeubles locatifs traditionnels démarrés depuis le début de l’année, les fondations ont été coulées en septembre pour plus de 700 appartements dans des résidences pour aînés. Dans l’ensemble, le dynamisme du segment locatif a conduit à une hausse de 29% du total des mises en chantier d’habitations dans la région de Québec depuis le début de 2019.

Assistance aux plaintes en résidence

Les personnes vivant en résidences privées pour aînés (RPA) ont accès à un nouveau service pour les soutenir lorsqu’elles rencontrent des difficultés liées à leur bail. Le Centre d’assistance et d’accompagnement aux plaintes (CAAP) de la Capitale est prêt à recevoir leurs appels, à les accueillir ou à aller les visiter, afin de les aider à régler tout litige en matière de baux. Il pourra leur donner une information objective, les aider à organiser une rencontre avec leur propriétaire afin de trouver une entente ou, ultimement, les accompagner devant la Régie du logement. Les services du CAAP sont gratuits et confidentiels. Information: 1 877-767-2227 ou www.caap-capitalenationale.org.

Outil pour mesurer l’empreinte carbone

Au terme du récent Conseil canadien des ministres des Forêts, tenu en Saskatchewan, le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs du Québec, Pierre Dufour, a présenté Gestimat. Ce nouvel outil novateur est conçu pour quantifier, analyser et comparer l’empreinte carbone des matériaux dans les projets de construction. Il a également annoncé l’intention du Québec de collaborer avec les provinces et territoires du Canada qui souhaitent adapter Gestimat à leur contexte et à le rendre disponible. S’inscrivant dans l’engagement gouvernemental de la Charte du bois, le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP) a collaboré avec Cecobois à la mise au point d’une plateforme Internet permettant de comparer les émissions de gaz à effet de serre (GES) pour des structures de bâtiments construites avec différents matériaux (bois, acier et béton).

Québec Hebdo

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *