Art De Vivre
12:04 20 octobre 2019

Mariage: de tout pour tous les goûts

Michelle Savoie et Catherine Garneau de la boutique La Perle située dans la Place Royale. (Photo Métro Média – Julie Rose Vézina)
(Photo Métro Média – Julie Rose Vézina)
Du gâteau traditionnel au gâteau complètement éclaté, demandez et vous recevrez chez Gâteaux Karine Saint-Gelais. (Photo Métro Média – Julie Rose Vézina)
Dominic Perreault de Productions DP considère que sa job c’est de livrer du bonheur à chaque évènement avec son équipe de 13 pigistes. (Photo Métro Média – Julie Rose Vézina)
Stéphanie Béland est notaire et célébrante. Elle offre des services complets et personnalisés pour les gens qui souhaitent des mariages plus intimes et plus personnalisés qu’à l’hôtel de ville. (Photo Métro Média – Julie Rose Vézina)
(Photo Métro Média – Julie Rose Vézina)

Hier et aujourd’hui se tient la 34e édition du Salon des mariés de Québec.  Regroupés au Centre de foires de Québec, les 150 exposants présents espèrent inspirer les futurs mariés de même qu’organisateurs d’événements avec les toutes dernières tendances en la matière.

Fleuristes, locateurs de salle, traiteurs, pâtissiers, photographes, animateurs, musiciens ou encore bijoutiers, les experts du mariage et des célébrations ont tous un service particulier à offrir pour contribuer au succès de cet événement que l’on souhaite unique et inoubliable.

Le choix de la robe et des bijoux

De la robe plus simple et traditionnelle à la robe de couleur plus éclatée, depuis que les mariages sont sortis du cadre plus strict de l’église, tout est possible et chacune peut trouver LA robe idéale qui sera confectionnée et ajustée sur mesure.

«Les clientes peuvent choisir une robe telle qu’elle et on peut l’ajuster, mais nous offrons également de la création sur mesure. Lors des essais la cliente peut choisir le dos d’une robe et le bas d’une autre, changer le tissu ou la couleur comme elle le souhaite. Actuellement les tendances robes sont plus simples, avec tissu uni, parfois sans aucune dentelle. Le look bohème est encore très présent et on voit de plus en plus de manches longues, de dos ouverts et de robes très éclatées de couleur ou avec des détails de gris ou de bleu délavés dans le tissu blanc», explique Marie-Anne Bisson de la boutique atelier Zora L’Huppée située à Charlesbourg.

Côté bijoux, la qualité intemporelle de la perle revient en force. «Depuis quelques années ont constate un retour vers le traditionnel donc on voit un retour vers la perle qui depuis toujours est la pierre par excellence pour les mariages. Autant pour la mariée que pour la mère de la mariée et du marié que pour tout le cortège. Avec la perle on a une variété de couleurs, il n’y a pas seulement la traditionnelle perle blanche, ce qui nous permet de suivre les tendances. On peut également ajouter une touche de pierre semi-précieuse qui vient ajouter soit de la couleur soit de la brillance dans le bijou. Comme on fait nos propres créations on peut faire des créations sur mesure en fonction du besoin et des goûts des mariés et de leur budget», explique Catherine Garneau de la boutique La Perle.

La perle existe dans une variété de couleurs à la boutique La Perle. (Photo Métro Média – Julie Rose Vézina)

Une question d’ambiance et de souvenirs

Il existe également une variété de services musicaux et d’animation pour agrémenter l’ambiance de ladite célébration qui s’étendra jusqu’aux petites heures du matin. À ce chapitre, il semblerait que la musique des années 80 et 90 ne perd rien de son lustre au fil des années. «Cette musique-là va toujours rester, ce sont des hits coup de cœur qui ne disparaîtront jamais. Côté tendance événement on voit aussi que les gens prennent beaucoup plus de services qu’avant. La vidéo de la cérémonie en intégral et aussi des moments de la journée, donc ce qui se passe du côté de la mariée et du marié pendant qu’ils ne se voient pas pour leur donner la chance de le voir après, gagne en popularité pour capter quelque chose de vivant. Les vidéos, ça parle. On voit aussi beaucoup de photo booth pour croquer les invités sur le vif et leur donner l’occasion de signer dans l’album», explique Dominic Perreault de Productions DP.

L’album photo ne perd pas pour autant de sa popularité. «On voit de plus en plus des photos plus naturelles, des trucs sur le vif. Les couples veulent que l’on puisse capter la complicité sans avoir l’air trop posé et rigide. Maintenant, on fait vraiment une couverture de la journée. On documente tout pour que les gens puissent garder des souvenirs des préparatifs, de la cérémonie et des gens présents. De plus en plus les couples ont des cortèges donc on capte les moments plus intimistes avec ces personnes importantes pour eux», termine Annie Simard photographe qui croit que la possibilité de faire des mariages plus personnalisés et hors du moule de l’église de nos jours a créé un nouvel engouement pour le mariage chez les jeunes couples. Elle ajoute par ailleurs que les mariages plus intimes ont la côte et que les mariages d’hiver sont très populaires auprès des touristes américains et de l’Ontario.

Commentaires 1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *