Art De Vivre
08:03 15 juillet 2019

Des idées pour planifier le développement autour du RSTC

Des idées pour planifier le développement autour du RSTC
André Boisclair, président de l'IDU. (Photo gracieuseté)

URBANISME. Dans le cadre du récent Forum sur l’habitation de la ville de Québec, l’Institut de développement urbain (IDU) a proposé 10 grandes idées pour orchestrer le développement de la ville autour du réseau structurant de transport en commun.

«Pour attirer plus de ménages sur le territoire de la Ville de Québec, nous devons développer des stratégies qui tiennent compte des réalités de la ville et de l’ensemble des projets majeurs en cours sur notre territoire. C’est l’occasion d’une génération! Le projet de transport structurant est assurément majeur et nous devons penser le développement de la future offre résidentielle autour de ses principaux pôles», a précisé Nathalie Roussin, présidente du conseil régional de Québec de l’IDU.

Ainsi, l’IDU soumet à la ville de Québec les 10 grandes idées qui ont émergé de la démarche IntenCitéQC 2019 qui s’est soldée par une journée de réflexion lundi dernier regroupant plus de 150 leaders.

Les 10 grandes idées se déclinent donc comme suit:

  • Attirer plus de ménages sur le territoire de la ville de Québec en travaillant à maximiser ses quartiers centraux, notamment en adoptant une stratégie d’urbanisme qui soutient le développement de milieux de vie complets alentour des gares et principales stations du réseau structurant de transport en commun et y réaliser des quartiers de type TOD (transit oriented development) de moyenne ou haute densité.
  • Faire des quatre pôles à fort potentiel que sont Chaudière, St-Roch / ExpoCité, Lebourgneuf et Ste-Foy / Entrée ouest les principaux vecteurs de croissance de la population en y orientant un important pourcentage des nouveaux ménages.
  • Concentrer les investissements publics en infrastructures dans ces secteurs et veiller à ce que les gouvernements supérieurs développent une offre de service public qui réponde aux besoins des résidents en général et des familles en particulier.
  • Prévoir impérativement l’interconnexion du réseau structurant de transport en commun avec la rive-sud de Québec et relier les principaux pôles de destination par le tramway en priorisant ses extensions futures vers l’aéroport de Québec à partir du secteur Chaudière et vers Lebourgneuf à partir du pôle d’échange St-Roch.
  • Favoriser dans les quatre pôles identifiés l’émergence de quartiers qui conjuguent notamment les déplacements actifs, la mixité sociale et le design urbain. Y soutenir la densification de la fonction résidentielle et une planification détaillée visant à adapter l’aménagement selon les caractéristiques et les potentiels spécifiques de chaque pôle.
  • Inviter les autorités publiques à adopter un programme incitatif ayant pour objet de contribuer au développement de logements sociaux et abordables à l’intérieur des aires TOD.
  • Favoriser les développements urbains et immobiliers durables et le verdissement de la ville dans ces aires.
  • Adopter une approche réglementaire plus flexible pour favoriser le développement d’aires TOD de qualité en adoptant des nouvelles approches comme celles du « form based code».
  • Proposer au gouvernement du Québec et Hydro-Québec d’enfouir les lignes à haute tension dans les secteurs à intensifier et vendre ses terrains ainsi libérés pour payer en tout ou en partie les coûts de l’enfouissement.
  • Établir publiquement une entente-cadre ville-promoteur dans les aires TOD à intensifier afin d’augmenter la prévisibilité des investissements immobiliers et publics ainsi que les retombées fiscales dans ces secteurs.

«Comme nous l’avons fait précédemment dans le cadre de Québec 2050, nous sommes convaincus que nos propositions sauront contribuer au développement de la ville de Québec et de son imposant projet de transport en commun. Nos membres seront au rendez-vous pour travailler avec la ville au bénéfice de l’ensemble de la population. Nous collaborons déjà étroitement avec la ville de Québec et nous sommes aujourd’hui très heureux de lui présenter ces grandes idées», a conclu le président-directeur général de l’IDU, André Boisclair.

(Source: Institut de développement urbain IDU du Québec)

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *