Actualites
09:35 30 juin 2019

Saison des déménagements: Quelques conseils pour le «Jour J»

Saison des déménagements: Quelques conseils pour le «Jour J»
Photo: Getty Images(Photo - iStock photos)

Pour que la journée de votre déménagement se passe aussi bien que possible:

Bien sûr, vous aurez pris soin de conclure une entente par écrit avec votre déménageur, où tous les détails importants seront consignés : le lieu de départ et le lieu d’arrivée; la date et l’heure du déménagement; le prix convenu ou, si c’est un prix à l’heure, le tarif horaire, pour combien de paires de bras et pour quelle grosseur de camion; le mode de paiement. Ayez ces écrits sous la main pour vous y référer au besoin.

Avant le déménagement, si vous craignez pour certains biens précieux ou des meubles de valeur, prenez des photos. Elles pourraient servir de preuve si un bien disparaissait ou était abimé. N’attendez pas à la dernière minute pour faire vos boîtes et tout bien emballer, si c’est vous qui le faites. Voyez s’il y a lieu de transporter vous-même certains objets plus fragiles ou de grande valeur.

Au « Jour J », soyez sur les lieux et, de préférence, ne soyez pas seul. Il est utile de prévoir qu’une personne soit à l’endroit de départ et une autre, au point d’arrivée, pour gérer le trafic des boîtes. La présence d’un témoin peut aussi être utile en cas de problème.

Quels sont ces problèmes qu’on ne souhaite pas rencontrer ce jour-là?

  • Le déménageur arrive en retard. Cela peut poser problème pour le ménage qui entre dans le logement que vous laissez, surtout lorsque son déménageur est forcé d’attendre que vous quittiez les lieux pour y entrer.
  • Des biens sont égarés ou endommagés.
  • Votre déménageur trouve un prétexte ou un autre pour exiger un montant supérieur à ce qui avait été convenu. Pire, il menace de garder vos biens dans le camion tant que vous ne lui donnez pas ce qu’il considère être son dû.

Dans tous les cas, il vaut toujours mieux discuter pour trouver une entente. Si rien n’y fait, comme vous êtes probablement plus vulnérable dans les circonstances, il vaut parfois mieux régler sur le moment, tout en prévenant le déménageur que vous n’en resterez pas là. Vous pourrez communiquer avec l’Office dans les jours qui suivent, exposer la situation et obtenir des conseils pour faire valoir vos droits.

 

 

SOURCE Office de la protection du consommateur

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *