Art De Vivre
08:34 19 mai 2019

Une pelouse saine est moins vulnérable

Une pelouse saine est moins vulnérable
Un choix stratégique à faire. Ensuite, il suffit d'appliquer des principes simples pour mettre les chances de son côté. (Photo gracieuseté)

ENTRETIEN. Le printemps semble enfin s’installer pour donner libre cours à nos envies de jardinage. Bien que de nombreuses personnes utilisent des pesticides pour combattre les insectes nuisibles ou les mauvaises herbes, votre réussite à long terme dépend de la santé générale de votre pelouse.

Voici quelques étapes pour avoir une pelouse robuste et en santé:

  • Tondre haut ― Coupez votre gazon à une hauteur de 6 à 8 centimètres (2,5 à 3 pouces). Cette hauteur (plutôt qu’une tonte plus courte) favorise la croissance et prévient les mauvaises herbes et les insectes nuisibles.
  • Arroser en profondeur ― Arrosez votre pelouse en profondeur (mais pas trop souvent), ce qui contribue à la formation de racines profondes. Arrosez le gazon de 2,5 centimètres (1 pouce) d’eau, seulement quand c’est nécessaire (habituellement pas plus d’une fois par semaine). Rappelez-vous qu’un excès d’eau prive le sol d’oxygène et favorise l’apparition de maladies.
  • Nourrir ― Nourrissez votre pelouse de compost. Laissez l’herbe coupée sur place pour recycler les nutriments.
  • Aérer ― Aérez le sol compacté, idéalement à l’automne. Vous aiderez ainsi l’eau, l’oxygène et les nutriments à se rendre aux racines.
  • Sursemer ― Semez de nouveau aux endroits clairsemés ou choisissez d’autres types de couvre-sol pour les endroits difficiles.
  • Remplacer ― Remplacez le gazon par des pavés ou du paillis dans les endroits très passants.
  • Vérifier ― Vérifiez la pelouse régulièrement pour déceler la présence d’organismes nuisibles aussitôt que possible.

Voici des suggestions faciles pour éviter l’usage de pesticides:

  • Si quelques mauvaises herbes apparaissent, enlevez-les à la main.
  • Décelez et identifiez les problèmes. Il se peut que les dommages aux plantes ne soient pas causés par des organismes nuisibles. Les plantes peuvent être endommagées par de mauvaises conditions de croissance, un mauvais entretien, le sel de voirie ou l’urine de chien.
  • Semez un mélange de plantes. Un aménagement diversifié est meilleur pour l’environnement et peut être plus facile à entretenir, car il peut empêcher les organismes nuisibles d’envahir la pelouse.
  • Il est important de protéger les oiseaux, les insectes bénéfiques, les vers de terre et les autres organismes qui jouent un rôle important dans le maintien d’une pelouse saine. La meilleure façon de les protéger est de n’utiliser les insecticides et les fongicides qu’en cas de nécessité.

Pour plus de conseils pour une pelouse saine, cliquez ici.

(Source: Santé Canada)

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *