Art De Vivre
10:14 12 mars 2019

Six façons d’ajouter des légumineuses dans l’alimentation

Six façons d’ajouter des légumineuses dans l’alimentation
De nos jours, les épiceries offrent une grande variété de légumineuses. (Photo – Deposit Photos)

NUTRITION.On entend beaucoup parler des légumineuses comme d’une bonne source de protéines pouvant remplacer la viande dans nos repas, mais nous avons peu d’idées de recettes, ne sachant pas toujours comment les cuisiner. Nous avons demandé à Valérie Renaud Dubé, nutritionniste, de nous aider un peu.

D’abord, afin de diminuer les ballonnements, Valérie nous conseille de commencer  par manger des légumineuses en plus petite quantité, puis d’augmenter progressivement la quantité afin d’aider le système digestif à s’adapter.

«Rincez abondamment les légumineuses en boîtes. N’utilisez surtout pas le liquide de la boîte, qui contient une concentration importante des sucres qui causent les ballonnements. Pour la même raison, jetez l’eau de trempage des légumineuses sèches,», ajoute la nutritionniste.

Idées pour les ajouter aux repas

Entrée: préparez une salade froide de légumineuse et de légumes croquants.

Soupe: ajoutez des légumineuses entières à vos soupes, ou encore, pour épaissir vos potages remplacez les pommes de terre par une poignée de lentilles, de haricots, ou de pois sec.

Mets principaux: remplacez la viande hachée dans un pâté chinois par des lentilles. On peut aussi mettre des haricots rouges dans les tacos, les chilis sin carne ou des pois chiches dans les salades ou des sautés de légumes.

Accompagnement: le riz aux lentilles et la salade froide de légumineuses peuvent facilement servir d’accompagnement.

Dessert: plusieurs recettes existent, par exemple: brownies aux haricots noirs, biscuits aux brisures de chocolat et haricots blancs Il suffit de chercher un peu.

Collation: quoi de plus santé que de l’humus sur des craquelins ou pour accompagner des crudités, ou encore des pois chiches grillés assaisonnés à votre goût?

 LÉGUMINEUSES       VS         VIANDES

Teneur élevée en fibres Contient très peu / pas de fibres
Forte teneur en composés phytochimiques Aucun composé phytochimique
Teneur élevée en antioxydants Très peu d’antioxydants
Faible teneur en gras et gras saturé Teneur élevée en gras saturé
Aucun cholestérol Teneur élevée en cholestérol
Aucune hormone ou antibiotique Peut contenir des hormones et des antibiotiques
Aucun Neu5Gc Contient Neu5Gc (Cancérigène)
Prédicteur de longévité Risque de maladies du coeur et inflammatoires

Source : ABC’S of vegan nutrition for RDs par Vesanto, Mélina MS, RD

 

Valérie Renaud-Dubé est nutritionniste. Elle travaille sur la Côte-de-Beaupré. (Photo Métro Média – Julie Rose Vézina)

 

À lire demain : Six trucs pour mieux choisir à l’épicerie

 

 

 

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *