Art De Vivre
06:03 30 janvier 2019

L’habitation en bref (édition du 30 janvier 2019)

L’habitation en bref (édition du 30 janvier 2019)
Encore l'an dernier, les mises en chantier ont été dominées par la construction d'immeubles collectifs. (Photo Métro Média - François Cattapan)

Courtes nouvelles de l’industrie de la construction résidentielle…

Marché stable au Québec

Le bilan total des mises en chantier dans les régions urbaines du Québec en 2018 est pratiquement le même qu’en 2017 (40 821 unités en 2018 et 40 723 en 2017). Selon les données compilées par la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL), la construction résidentielle au cours de la dernière année est demeurée soutenue par les mises en chantier d’immeubles collectifs, dont une bonne partie sont des logements locatifs. C’est le cas notamment à Montréal et à Québec. Dans l’ensemble, la croissance de l’offre d’appartements dans la province est stimulée par le vieillissement démographique et l’immigration.

Nouvelles maisons pour les boumeurs

Une étude de Royal LePage sur les tendances immobilières révèle que 17% des bébé-boumeurs canadiens (nés entre 1946 et 1964) ont l’intention d’acheter une nouvelle résidence dans les cinq prochaines années. Ces achats devraient avoir des effets considérables sur le marché étant donné que ce segment démographique représente plus de 1,4 million d’acheteurs et de vendeurs potentiels. Les résultats de l’enquête, menée par Léger, indiquent aussi que plus de la moitié (59%) choisissent de rénover leur résidence actuelle plutôt que de déménager. L’analyse démontre également que les petites villes et les marchés récréatifs attireront davantage d’investissements que les grandes villes. Il semble que cet important segment de population perçoit les métropoles comme inabordables pour la retraite.

Métro Média

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *