Art De Vivre
14:00 24 décembre 2018

Le Père Noël autorisé à voler dans l’espace aérien canadien cette nuit

Le père Noël a obtenu son autorisation. (Photo gracieuseté)

Le ministre des Transports, Marc Garneau, a autorisé le père Noël à décoller cette année pour faire le tour du monde et livrer des cadeaux à des millions d’enfants sages.

Le ministre Garneau a également confirmé que, pour s’acquitter de sa mission cette année, le père Noël pourra compter sur une copilote spéciale: la mère Noël!
La mère Noël a toujours été passionnée de vol et a suivi une formation de pilote intensive. Elle vient tout juste d’obtenir sa licence de pilote professionnel, alors elle peut maintenant accompagner le père Noël à titre de copilote pour le vol de cette année.
Tout en passant en revue la liste de vérification avant vol de cette année avec la mère Noël, le ministre Garneau a souligné l’importance pour elle-même, le père Noël et les rennes d’être suffisamment reposés et d’éviter de consommer de l’alcool ou des drogues afin que tout le monde soit #ApteAuVol lors de cette mission très importante.
Plus tôt ce mois-ci, des inspecteurs de Transports Canada se sont rendus au pôle Nord pour inspecter le traîneau du père Noël et ses systèmes de sécurité. Les inspecteurs ont vérifié le train d’atterrissage et les harnais des rennes, de même que les systèmes de communication et de navigation. Le nez lumineux de Rudolphe a été testé pour s’assurer qu’il fonctionne à pleine capacité. En outre, la hotte remplie de cadeaux du père Noël a été examinée au moyen de la plus récente technologie de contrôle pour s’assurer qu’elle ne présente aucun danger et que tout est prêt pour la livraison.
Pendant qu’ils étaient au pôle Nord, les inspecteurs ont également pu visiter le tout nouveau centre d’essai de drones du père Noël, où ils ont observé des lutins piloter des drones de livraison de cadeaux, une nouvelle technologie que le père Noël étudie pour les livraisons de cadeaux de Noël futures.

Les faits en bref

  • Le père Noël souhaite rappeler aux Canadiens qu’ils doivent garder leurs drones à l’intérieur une fois la nuit tombée. Un drone pourrait aisément effrayer les rennes ou, pire, entrer en collision avec le traîneau du père Noël ou un autre aéronef. Tous ceux qui ont demandé un drone en cette période des Fêtes doivent apprendre les règles de vol avant de faire décoller leur appareil pour la première fois. Consultez les règles de sécurité à l’adresse canada.ca/securite-drones. Si vous utilisez votre drone de façon imprudente, votre nom pourrait être ajouté à la liste des petits vilains du père Noël!
  • Pointer un laser vers le père Noël, la mère Noël ou les rennes, c’est #PasBrillant. Les attaques au laser peuvent aveugler temporairement, désorienter et distraire l’équipage de conduite et ainsi mettre les personnes à bord du traîneau gravement en danger.
  • Cette année encore, le père Noël s’est engagé à Laisser faire le cellulaire et il ne répondra pas aux messages textes ou aux appels pendant qu’il pilote le traîneau. Pour garder le contact, vous pouvez suivre le père Noël, la mère Noël et les rennes sur le site Web NORAD Tracks Santa et au moyen du mot-clic #NORADSanta.

(Source: ministère des Transports du Canada)

Perrine Gruson


Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles en vedette