Art De Vivre
17:22 26 mars 2018 | mise à jour le: 26 mars 2018 à 17:22 temps de lecture: 3 minutes

Cinq conseils santé à suivre ce printemps

(EN) Bien que le temps doux ne soit pas encore tout à fait installé, les journées plus longues et la promesse des jours plus ensoleillés suffisent à nous faire oublier le cafard hivernal. Si vous avez déjà planifié votre nettoyage du printemps, pourquoi ne pas rafraîchir votre routine santé par la même occasion? Voici quelques conseils à suivre pour y arriver.

Photo – Deposit Photos

1. Choisissez des produits locaux en saison. Les tempêtes de neige et les longues soirées d’hiver vous ont peut-être fait rêver de glucides et de malbouffe, mais le printemps est là et c’est le moment idéal de recommencer à manger des aliments plus santé. Rendez-vous au marché fermier de votre quartier ou, si vous allez à l’épicerie, optez pour des fruits et des légumes produits localement. Le cresson, l’ail et les champignons sont de fantastiques ingrédients à ajouter à vos salades ou sautés, et ils sont actuellement en saison.

2. Profitez de la nature. Si vous êtes du genre à hiverner tout l’hiver, vous avez certainement besoin de sortir et d’absorber de la vitamine D naturelle qui manque tant aux Canadiens pendant les mois les plus froids. Tenez vos réunions en marchant dans un parc près du bureau ou faites vos emplettes à pied pendant l’heure du dîner.

3. Fixez vos rendez-vous médicaux. Prenez rendez-vous pour vos tests et vos bilans de santé, puis programmez des rappels dans votre téléphone et marquez les dates sur votre calendrier pour ne rien manquer. N’oubliez pas votre visite régulière chez le dentiste ou la séance de physiothérapie que vous remettez à plus tard depuis des mois.

4. Prévenez les problèmes d’allergie. De nombreuses personnes aux prises avec des allergies redoutent le printemps plus encore que celles qui craignent l’hiver. Tenez les acariens et les allergènes à distance dans votre maison en remplaçant les filtres de fournaise et en nettoyant régulièrement les ventilateurs, les pare-fenêtres et les surfaces avec un linge humide.

5. Faites le point sur vos habitudes. Si vous buvez de l’alcool ou fumez du cannabis, prenez le temps de réfléchir à votre consommation. Bien que le risque de développer une dépendance à l’alcool soit bien connu, il faut savoir que, contrairement à la croyance populaire, le cannabis peut aussi créer une dépendance. La consommation précoce et fréquente de cannabis augmente les risques de développer une dépendance. Sachez reconnaître les signes d’une dépendance au cannabis et où trouver de l’aide. Vous trouverez davantage de renseignements sur les effets du cannabis sur la santé à canada.ca/cannabis.

L’édition Nouvelles

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *