Sections

7e édition de la Marche myélome multiple de Québec

Ce dimanche 16 septembre à 9h sur la Promenade Samuel-De Champlain


Publié le 13 septembre 2018

La Marche Myélome Multiple de Québec se tient ce dimanche 16 septembre sur la Promenade Samuel-De Champlain.

©(Photo gracieuseté)

SANTÉ. Pour la 7e édition de la Marche myélome multiple de Québec, Julie Martel sera accompagnée de plus d'une cinquantaine d'amis et de proches, ce dimanche 16 septembre dès 9h sur la Promenade Samuel-De Champlain. Atteinte de cette forme de cancer incurable, cette mère de deux enfants sera de la procession au départ du Pavillon du quai des Cageux, dans le but de sensibiliser les gens et amasser des fonds pour la recherche sur ce type de maladie pour lequel il n'existe toujours pas d'espoir de guérison complète.

La Ville de Québec fait partie des 23 communautés canadiennes qui participeront à cette activité annuelle d'information sur cette forme de cancer encore trop peu connue. L'objectif financier pour la région de la Capitale est fixé à 50 000$.

Comme je suis une personne positive, je me suis tout de suite renseignée sur les options de traitement qui étaient à ma disposition. Je ne visais qu’une seule chose, la rémission.

Julie Martel, mère de deux enfants atteinte de myélome multiple

Julie Martel a toujours été débordante d’énergie, conciliant sans peine de longs quarts de travail comme chef de programme en périnatalité, veillant sur ses deux adolescents et faisant du bénévolat. L’année dernière, elle savait que quelque chose n’allait pas lorsqu’elle a commencé à ressentir de l’essoufflement et une fatigue extrême. Suite aux recommandations de son médecin, une analyse de sang a été demandée. En avril 2017, à seulement 42 ans, Julie a reçu le diagnostic d’un myélome multiple, un cancer incurable des cellules plasmocytaires.

«En tant qu’infirmière de formation, je savais ce qu’un myélome de stade III signifiait. Le cancer avait déjà beaucoup progressé, raconte Julie. Mais comme je suis une personne positive, je me suis tout de suite renseignée sur les options de traitement qui étaient à ma disposition. Je ne visais qu’une seule chose, la rémission.»

Julie, maintenant âgée de 44 ans, a reçu une greffe de cellules souches en octobre 2017 et est en rémission depuis février de cette année. Elle suit actuellement un traitement d’entretien. Bien qu’elle apprenne encore à composer avec les changements de son niveau d’énergie, Julie sentait qu’elle devait en faire davantage.

En juin, Julie est devenue co-organisatrice d’un groupe de soutien pour les patients atteints d’un myélome. Cette même détermination l’a poussé à mieux faire connaître le myélome en s’impliquant comme chef d’équipe pour la 7e édition de la Marche myélome multiple de Québec. Le rendez-vous aura lieu ce dimanche 16 septembre à 9h sur la Promenade Samuel-De Champlain (Pavillon du quai des Cageux).

La Marche myélome multiple a pour but de sensibiliser la population au myélome, d’amasser des fonds pour la recherche clinique et d’appuyer la défense des droits des patients Canadiens pour qu’ils aient accès rapidement à des traitements de pointe.

Depuis ses débuts, la marche (ou course) de 5 kilomètres a permis d’appuyer la recherche canadienne misant sur des essais cliniques qui ont le potentiel de changer la pratique et de façonner le paysage thérapeutique canadien. Au cours de la dernière décennie, l’espérance de vie moyenne d’un patient atteint d’un myélome a doublé, et plusieurs vivent aujourd’hui 10 ans ou plus grâce aux avancées sans précédent réalisées en recherche et au développement de nouvelles options de traitement.

Julie Martel espère que l'activité publique de cette année contribuera à améliorer davantage le pronostic des patients. «La Marche myélome multiple est une belle façon de faire connaître le myélome. Selon moi, cette initiative permet de donner au suivant et de rappeler à notre société que le myélome et sa communauté doivent être au cœur des priorités.»

À propos de la Marche myélome multiple

Il s'agit de la principale collecte de fonds de Myélome Canada. L’édition 2018 marquera le 10e anniversaire de cet événement. Un nombre record de 23 communautés y participeront. L’objectif national de collecte de fonds a été fixé à 550 000$. Pour une liste complète des communautés qui organisent une marche, pour y participer ou faire un don, visitez: marchemyelome.ca.

À propos du myélome multiple

Le myélome multiple, communément appelé «myélome», est un cancer des cellules plasmocytaires qui se loge dans la moelle osseuse. Une cellule plasmocytaire est un type de cellule immunitaire qui produit des anticorps pour combattre une infection. Bien que le myélome soit souvent qualifié de cancer du sang, il affecte en fait davantage le système immunitaire. La ou les causes d’un myélome demeurent toujours inconnues.

Chaque jour, huit Canadiens reçoivent le diagnostic d’un myélome, et ce, à un âge moyen de 65 ans. Bien que sa prévalence ne cesse d’augmenter, cette maladie demeure relativement méconnue. Compte tenu du vieillissement de la population, ainsi que de la disponibilité de traitements nouveaux et améliorés, le nombre de patients vivants avec ce cancer continuera à augmenter.

À propos de Myélome Canada

Myélome Canada est un organisme à but non lucratif, créé par et pour les personnes qui vivent avec un myélome multiple, un cancer des cellules plasmocytaires relativement peu connu. Depuis 2005, Myélome Canada se consacre exclusivement à la communauté canadienne du myélome, avec pour objectif de maîtriser le myélome.

Créé par des patients et entièrement axé sur les patients, Myélome Canada unifie et porte la voix de la communauté du myélome en faveur de meilleurs traitements au Canada, toujours dans le but ultime d’améliorer les résultats et la qualité de vie des patients canadiens. Pour plus d’information au sujet de Myélome Canada, visitez: myelome.ca

Métro Média