Sections

Des cyclistes s’impliquent pour l’eau potable


Publié le 13 mai 2018

Une partie du groupe qui a pris le départ ce matin.

©Photo Métro Média – Alain Couillard

ÉVÉNEMENT. Une centaine de jeunes cyclistes commandités ont pris le départ, ce matin, de l'Aquarium de Québec pour un parcours de 30 km, afin de participer au premier cycl-eau-thon ayant pour thème : de l’eau pour tous.

À quelques minutes du départ.
Photo Métro Média – Alain Couillard

Des élèves de l’école secondaire De Rochebelle organisent un cycl-eau-thon et un souper-bénéfice afin de conscientiser la population sur les enjeux d’accès à l’eau potable et faciliter la construction de puits en Inde. Depuis 2010, ils ont permis de financer 35 puits d’eau potable et un système de purification d’eau dans la région de Warangal dans le sud de l’Inde.

Denys Parent, responsable de la mise en place de cette activité pour l’école secondaire, précise que SOPAR est une organisation non gouvernementale canadienne et un organisme sans but lucratif voué au développement international en Inde depuis 40 ans. L’école secondaire a été la première au Québec à avoir proposé ce projet d’aide financière en Inde.

Le creusage d’un puits ne se fait pas d’un claquement de doigts, rappelle Denys Parent. Les villageois sont mis à contribution et tout le monde doit s’impliquer pour faire construire le puits dont le coût est de 900$ CAN. «Nous, on vient le compléter par l’argent amassé.» Il avoue que la contribution financière de la population locale est énorme puisque 70% des travailleurs empochent un salaire moyen d’un ou deux dollars par jour.

Randonnée
À l’annonce du départ, les participants ont pris la direction de la traverse Québec-Lévis par la piste cyclable pour ensuite, revenir à leur point d’origine en partant de la Rive-Sud. En plus de représentants de l’école secondaire De Rochebelle, plusieurs cyclistes du Collège de Lévis se sont joints à la randonnée.

Denys Parent a soutenu que non seulement les nappes phréatiques sont basses en Inde mais un bon nombre d’entre elles sont épuisées alors que d’autres sont polluées. «L’eau est un défit en Inde et nous on s’est dit qu’on pourrait partager cette ressource-là et aider des villageois à avoir de l’eau potable dans leur village.»

La prochaine activité SOPAR se déroulera le 17 mai. Le souper-bénéfice mettra en vedette le groupe a capella QW4RTZ. Les deux fondateurs du programme, Angèle et André Gingras, qui résident à Gatineau, ont reçu récemment la Médaille du Gouverneur général du Canada.