Sections

Québec rend hommage aux victimes de Pittsburgh


Publié le 4 novembre 2018

La population de Québec a répondu en nombre à l'invitation, dimanche, de commémorer les victimes de la fusillade de Pittsburgh.

©(Photo Métro Média – François Cattapan)

SOLIDARITÉ. L'hôtel de ville de Québec et le regroupement Unité Québec ont accueilli, dimanche, un événement commémoratif en hommage aux victimes de la fusillade qui a fait 11 victimes dans la synagogue Tree of Lige de Pittsburgh, le 27 octobre dernier. La cérémonie interconfessionnelle faisait un lien avec le drame similaire survenu en janvier 2017 à la Grande mosquée de Québec.

Après les allocutions protocolaires et un moment de recueillement, les participants étaient conviés à signer un livre de condoléances.
(Photo Métro Média – François Cattapan)

À cette occasion, les citoyens de plusieurs horizons religieux sont venus nombreux pour soutenir la communauté juive locale dans sa douleur et ses inquiétudes. Ils ont du même souffle été invités à signer un livre de condoléances et à s’engager à combattre activement toute forme de racisme en inscrivant leur nom ou un mot pour nourrir les racines des arbres de paix disposés sur place.

La communauté juive de Québec est réconfortée par le soutien démontré par la population. Nous sentons une grande chaleur et un réel soutien.

David Weiser, président de la congrégation juive de Québec

La cérémonie a été marquée par plusieurs allocutions appelant à l'ouverture sur la diversité et à la sagesse. Un moment de recueillement a été tenu après l'énumération du nom des victimes de Pittsburgh. Un des moments forts a été la prise de parole de Megda Belkacemi, fille d'une des victimes de la fusillade de la mosquée de Québec, qui a voulu redonner du soutien qu'elle a reçu lors de la tragédie qui l'a endeuillée.

Les gens pouvaient aussi inscrire un mot de soutien et de solidarité pour nourrir les racines des arbres de paix.
(Photo Métro Média – François Cattapan)

Cet événement a été rendu possible grâce à l’initiative d’Unité Québec, qui regroupe la Congrégation Beth Israël Ohev Sholem, le Centre culturel islamique de Québec, l’Archidiocèse catholique de Québec, le Diocèse anglican de Québec et de nombreux citoyens de la Capitale.

Échos de certains énoncés

«Ça fait du bien de vous voir ici en nombre. Le sage roi Salomon aurait écrit: "le juste tombe sept fois et se relève". À Pittsburgh, onze justes sont tombés sous les balles et nous partageons la tristesse de leurs proches. Nous avons connu cette douleur et notre société en est ressortie plus forte de sa diversité. C'est que nous leur souhaitons.» - Régis Labeaume, maire de la ville de Québec

«À la suite de pareil acte barbare et triste doit émerger solidarité et prise de conscience collective. Nous vivons dans une période sombre qui est propice à l'intolérance. Il faut être alerte et prudent pour rester uni. La communauté juive de Québec est réconfortée par le soutien démontré par la population. Nous sentons une grande chaleur et un réel soutien.» - David Weiser, président de la congrégation juive de Québec Beth Israel Ohev Sholem

«On doit dénoncer les propos haineux et intolérants qui peuvent mener à des actes regrettables. Il suffit de penser à ce texte attribué à une victime des camps de concentration durant la Deuxième Guerre déplorant: "ils sont venus chercher les opposants politiques et je n'ai rien dit; ils sont revenus chercher les syndicalistes et je n'ai rien dit; ils sont revenus chercher les Juifs et je n'ai rien dit; quand ils sont venus me chercher, je n'ai rien pu faire pour les empêcher parce qu'il ne restait plus personne pour me défendre…» - Christian Shriner, représentant du Diocèse anglican de Québec