Sections

Boucherie W.E. Bégin : la Ville travaille deux scénarios


Publié le 18 avril 2017

L'ancienne boucherie W.E. Bégin sur la rue Saint-Jean

©(Photo TC Media - Prisca Benoit)

AMÉNAGEMENT. La Ville de Québec travaille actuellement deux scénarios pour revitaliser la Boucherie W.E. Bégin de la rue Saint-Jean.

Le maire de Québec, Régis Labeaume, accompagné de la conseillère Chantal Gilbert, ont affirmé travailler sur deux fronts afin de régler les problèmes de salubrité soulevés par les citoyens et commerçants du secteur.

«À l’arrondissement de La Cité-Limoilou, nous travaillons actuellement sur un projet privé. Cela nécessite un changement de zonage, mais on y travaille», assure Mme Gilbert. «Les citoyens peuvent être rassurés, le changement de zonage est mineur et ne concerne pas la hauteur du bâtiment», a-t-elle spécifié.

Le maire Labeaume n’a pas voulu donner davantage de détails, précisant qu’il est illégal de commenter des démarches qui ne sont pas approuvées et finales.

Pour ce qui est du deuxième scénario, le premier élu espère que l’adoption du projet de loi 122 sur la reconnaissance des villes comme gouvernements de proximité permettra d’exproprier plus facilement les propriétaires d’immeubles délabrés. «Présentement, l’article qu’on a n’est pas suffisant. Il faut faire la preuve que l’immeuble porte atteinte à la sécurité et à la santé des citoyens. Ce n’est pas évident à faire», a-t-il soutenu.

Le maire souhaite que la loi 122 puisse permettre de seulement prouver que l’immeuble est détérioré. La Ville demeure toutefois en attente de l’adoption de cette loi à l’Assemblée nationale, et sa mise en application pourrait prendre plusieurs mois. «On va faire tout ce qu’on peut. On ne peut pas aller plus vite que le ministre», a-t-il souligné.

«On veut faciliter la réalisation du projet», a plaidé le maire, jugeant cette option plus facilement réalisable.