Sections

Les sourds veulent se faire entendre


Publié le 27 septembre 2014
Plus de 400 personnes provenant de partout au Québec ont participé à la Journée mondiale des Sourds, samedi, à l’école Le Manège de Victoriaville. (Photo TC Media - Steven Lafortune)

Depuis les huit dernières années, l’événement se promène à travers le Québec afin de sensibiliser la population à la cause des personnes atteintes de surdité. Cette année, l’Association de la surdité du Centre-du-Québec a décidé que Victoriaville serait la ville hôtesse en proposant de nombreuses activités.

Au cours de la journée, les participants ont marché dans les rues de la municipalité en empruntant les rues Saint-Georges, De Bigarré, de Coursol et Notre-Dame pour terminer leur trajet à la Place Sainte-Victoire. À cet endroit, des conférences ainsi que des animations ont meublé leur après-midi.

«L’objectif d’une telle marche est de promouvoir le langage des signes et de sensibiliser les Québécois à l’éducation des sourds, a indiqué le président de l’Association de la surdité du Centre-du-Québec, Jocelyn Lambert. On veut démontrer que nous ne sommes pas inférieurs aux entendants, que nous avons les mêmes forces.»

M Lambert, lui-même atteint de surdité, a précisé que la Journée mondiale des Sourds permet également de divulguer de l’information sur les difficultés rencontrées au quotidien, en plus de revendiquer leurs droits à l’égalité.

Statistiques de 2012 sur la surdité au Canada

-L’Association des Sourds du Canada estime que 350 000 personnes sont sourdes au pays.

-3,15 millions de Canadiens seraient malentendants.

-Au Québec, la surdité touche plus de 20 000 personnes.