Politique
16:54 7 septembre 2022 | mise à jour le: 7 septembre 2022 à 17:04 Temps de lecture: 3 minutes

Le transport en commun gratuit «beaucoup moins cher» que le tramway selon Duhaime

Le transport en commun gratuit «beaucoup moins cher» que le tramway selon Duhaime
Photo: Métro Média - Vincent Desbiens

Le chef du Parti conservateur du Québec (PCQ), Éric Duhaime, a réitéré son envie de mettre sur pause le projet de tramway de Québec s’il est porté au pouvoir le 3 octobre prochain.

Le chef conservateur s’est adressé aux médias mercredi, chez un membre du groupe citoyen Québec mérite mieux sur le boulevard René-Lévesque, pour dénoncer les expropriations liées au projet «le plus cher de l’histoire de la Ville de Québec».

bannière élections québec 2022

«Le tramway empeste la vie du monde. Plusieurs ont été contraints de passer des ententes d’expropriation totales ou partielles avec la Ville. Ça crée un climat d’instabilité et d’inquiétude pour les gens qui habitent le long du tracé», fait-il valoir.

L’administration municipale, elle, se défend en soulignant «qu’une très forte majorité» des acquisitions prévues sur 282 lots incluent seulement des bandes de terrain. Selon Jean-Pierre Du Sault, l’une des têtes d’affiche de Québec mérite mieux, les échanges avec la Ville de Québec se déroulent de manière très cordiale. «C’est la compensation de quelques milliers de dollars pour une servitude de plusieurs décennies qui est insuffisante», constate-t-il.

L’ancien animateur de radio va dans le même sens que son hôte de mercredi matin. «S’il y a moins de gens qui contestent, ce n’est pas parce qu’ils sont satisfaits, c’est parce qu’ils n’ont pas les moyens ou parce qu’ils se sont fait dire qu’ils n’avaient pas le droit de contester leur expropriation.»

Enjeu de l’urne

Tout au long de son allocution, M. Duhaime ne s’est pas gêné pour marteler que le PCQ est «la seule option» envisageable lors de l’élection provinciale pour ceux qui sont contre le projet de tramway.

«Ceux qui votent pour le Parti conservateur, soyez conscients que c’est un vote contre le tramway et pour un pont à l’est comme troisième lien», a-t-il lancé en toute fin de discours. D’après Éric Duhaime, le projet de près de 4 G$ «n’a pas d’acceptabilité sociale, comme le démontrent les 33% de personnes qui sont pour le projet dans sa forme actuelle selon le sondage SEGMA-FM93-Le Soleil publié mardi».

S’ils sont portés au pouvoir, les conservateurs promettent de mettre un terme au projet. À la place, ils mettraient en place un projet pilote de gratuité du transport en commun afin d’évaluer les besoins réels des citoyens. Cette initiative serait nettement moins dispendieuse selon le chef conservateur, «à peine 80 M$», conclut-il.

 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.