Sections

Hommage à un pilier de la politique québécoise

Chapelle ardente de Bernard Landry


Publié le 10 novembre 2018

Bernard Landry est décédé le 6 novembre à l'âge de 81 ans des suites d'une longue maladie pulmonaire.

©Photo Métro Média – Archives

Plusieurs citoyens se sont déplacés à l’Assemblée nationale afin de rendre un dernier hommage à Bernard Landry. Plusieurs dignitaires de toutes allégeances politiques étaient aussi présents pour saluer la carrière d’un homme qui a passé plus de 50 ans de sa vie dans le monde politique.

La dépouille de Bernard Landry est exposée ce samedi en chapelle ardente à l'Assemblée nationale.
Photo Métro Média – Jean Carrier

«Je suis ici parce que Bernard Landry est un grand compatriote. Tout ce qu’il faisait, il le faisait par conviction et pour le bien des Québécois. En 1988, c’était audacieux de se lancer dans le libre-échange commercial, mais il avait vu l’importance économique pour le bien du Québec. À la fin de sa vie, il était encore convaincu de l’importance de l’indépendance du Québec et même si je ne partage pas ses convictions politiques, son engagement était inspirant», affirme le député conservateur Gérard Deltell.

Je suis ici parce que Bernard Landry est un grand compatriote.

Gérard Deltell

Au-delà de la classe politique, des centaines de personnes de partout dans la province sont venues rendre hommage à l’ancien premier ministre québécois. Denis Simard a fait le voyage de Magog pour venir saluer le travail de l’ancien chef du Parti québécois. «C’est le dernier grand pilier de notre vie politique qui est parti et c’était important pour moi d’être ici. La seule chose qui est décevante c'est qu’il n’aura jamais vu un Québec souverain de son vivant.»

Simon Bégin de Québec était aussi sur place afin de rendre hommage à l’homme politique. «Bernard Landry, c’est un symbole porteur de la lutte pour l’affirmation du Québec. Un homme de valeurs et de convictions.»

Il y aura Chapelle ardente à Montréal le 12 novembre à la Basilique Notre-Dame et les funérailles d’État auront lieu le lendemain au même endroit.