National
12:28 15 septembre 2022 | mise à jour le: 15 septembre 2022 à 12:28 Temps de lecture: 2 minutes

Le plus grand stress des Québécois: l’argent (évidemment!)

Le plus grand stress des Québécois: l’argent (évidemment!)
Photo: Istock/blackCAT

Les Québécois sont inquiets: leurs plus grandes sources de stress sont leurs finances personnelles et l’inflation, selon le dernier sondage web réalisé par Léger publié hier.

Au sein de la population québécoise, 19% des gens sont préoccupés par leurs finances personnelles et 17% par l’inflation, d’après ce sondage Léger, réalisé en collaboration avec La Presse canadienne.

Seulement 10% des personnes interrogées ont consulté un professionnel de la santé mentale, selon les données récoltées.

Malgré ce stress, 37% des Québécois qualifient leur santé mentale de «très bonne» et 26%, d’«excellente», d’après ce sondage Léger, ce qui représente une amélioration de la santé mentale par rapport à la période de pandémie.

Plus d’un tiers (37%) des Québécois vivent de paie en paie. En raison de la hausse de l’inflation au cours des derniers mois, 20% ont retiré de l’argent de leur épargne pour payer leurs dépenses et 22% ont maintenu un solde mensuel plus élevé sur leur carte de crédit.

À l’échelle nationale, les Canadiens indiquent aussi que leur principale source de stress est leurs finances personnelles à 22% et l’inflation à 16%.

La Banque du Canada hausse son taux directeur

La Banque du Canada a haussé son taux directeur de 75 points au début du mois, portant le taux à 3,25%. C’est la cinquième hausse consécutive depuis le début de l’année.

L’institution tente de freiner l’inflation qui sévit à travers le pays. Au Canada, l’inflation mesurée par l’indice des prix à la consommation a légèrement baissé en juillet, mais elle demeure très élevée. Elle est passée de 8,1% à 7,6%, en raison d’une diminution des prix de l’essence, note la Banque du Canada.

*La cueillette des données Léger s’est déroulée entre les 9 et 11 septembre 2022 notamment auprès de 1565 Canadiens, âgés de 18 ans ou plus, recrutés aléatoirement à partir du panel en ligne LEO.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.