National
14:55 13 septembre 2022 | mise à jour le: 13 septembre 2022 à 14:55 Temps de lecture: 2 minutes

Trudeau décrétera un jour férié pour les funérailles de la reine

Trudeau décrétera un jour férié pour les funérailles de la reine
Photo: Josie Desmarais/MétroJustin Trudeau

Le premier ministre Justin Trudeau compte décréter un jour férié lundi, jour des funérailles de la défunte reine Elizabeth II. Les détails restent à confirmer, mais, au minimum, les employés sous juridiction fédérale auront un jour de congé.

«Des discussions sont toujours en cours au sein du gouvernement canadien et avec le gouvernement du Royaume-Uni. Nous avons déjà étroitement consulté les bureaux des divers leaders des regroupements politiques ici au Canada. Nous sommes en train de démêler tout cela», explique le premier ministre lors d’un point de presse durant la dernière journée de la retraite de trois jours du caucus libéral à St. Andrews, au Nouveau-Brunswick.

Le premier ministre Trudeau a également l’intention d’envoyer une délégation à Londres sous peu et indique qu’une liste d’invités est en train d’être dressée afin de représenter le Canada au Royaume-Uni et d’afficher son soutien aux Anglais. Il s’agit de «démontrer la solennité et l’importance du moment pour le pays».

Hommages et soutien

Les réactions à travers le Canada, et le monde, ont été nombreuses pour rendre hommage à la reine Elizabeth II, décédée le jeudi 8 septembre à l’âge de 96 ans.

Au Canada et au Québec, de nombreuses personnalités politiques ont fait part de leur soutien par l’entremise de leur compte Twitter personnel, dans un gazouillis. Ils ont également posé des gestes symboliques.

François Legault, chef de la Coalition avenir Québec (CAQ) et premier ministre sortant du Québec, avait suspendu sa campagne électorale pour le reste de la journée, jeudi. Le président de l’Assemblée nationale, François Paradis, avait pour sa part annoncé la mise en berne immédiate du drapeau du Québec sur la tour centrale de l’hôtel du Parlement, jusqu’au jour des funérailles de la reine. Enfin, le maire de Québec, Bruno Marchand, avait annoncé que la Ville placerait son drapeau en berne jusqu’au coucher du soleil le jour de ses funérailles. 

Le saviez-vous?
En plus d’avoir été à la tête du gouvernement canadien (et des 15 autres pays du Commonwealth), la reine était également à la tête de l’Église anglicane. Les églises anglicanes devaient donc faire sonner leurs cloches pendant 96 minutes, pour les 96 ans de la reine.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.