National
11:40 12 septembre 2022 | mise à jour le: 12 septembre 2022 à 11:40 Temps de lecture: 3 minutes

Autochtones: Charles III devant les engagements de sa mère

Autochtones: Charles III devant les engagements de sa mère
Photo: Issam Rimawi/Anadolu Agency via Getty Images

Maintenant que la reine Elizabeth II n’est plus, certains membres des peuples autochtones demandent à son héritier, le roi Charles III, d’honorer les engagements qui ont été pris par la couronne britannique envers les Premières Nations.

Pour Tekarontake, du peuple Kanien’keha:ka (Mohawk), le nouveau roi a le devoir de s’assurer que les engagements de la Chaîne d’alliance en argent soient respectés.

«Nous adressons nos condoléances à la famille [royale] parce que nous savons que c’est difficile quand vous perdez quelqu’un. Mais pour nous, nous avons des accords avec la couronne britannique», explique Tekarontake. «Lors de la dernière visite de la reine, elle avait promis de respecter l’engagement de la couronne britannique d’honorer le Two Row Wampum, ou “Chaîne d’alliance d’argent”, avec nous.»

La Chaîne d’alliance est un traité conclu entre la couronne britannique, les Haudenosaunee et les Sept Nations du Canada. Il vise à maintenir le lien entre l’État canadien et les peuples autochtones du Canada, notamment au sujet du commerce. En 2010, la reine Elizabeth II était venue au Canada et avait renouvelé les traités de la Chaîne d’alliance.

Nous espérons que le nouveau roi et les autres parties de la famille royale honoreront la promesse qu’ils nous ont faite.

Tekarontake, du peuple Kanien’keha:ka (Mohawk)

Un engagement «violé» par les représentants de la couronne

Selon Tekarontake, les sujets de la reine, et donc ceux qui représentent la couronne britannique, n’ont pas respecté ce traité.

«Des choses ont été faites, l’enlèvement de nos enfants, l’occupation de nos terres, la pollution de nos eaux. Toutes ces choses doivent être corrigées et ces actes génocidaires doivent cesser», dit-il. «En ce moment même, nous ne pouvons pas respecter la couronne parce que la couronne a totalement violé l’engagement qu’elle a pris avec nous.»

«Nous considérons cela comme seulement des mots, car ses sujets ont complètement violé l’engagement que la couronne britannique a pris pendant des siècles», explique Tekarontake.

Pour lui, si la reine était réellement sincère lors de sa venue, ses sujets qui représentent la couronne ont alors commis une «trahison» contre ses engagements.

«Nous avons continué à respecter notre partie de l’accord et nous attendons toujours que la couronne respecte sa partie de l’engagement qu’elle nous a fait, dit-il. Pourtant, tous ces torts ont été commis contre notre peuple au nom de la couronne.»

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.