08:46 5 septembre 2022 | mise à jour le: 5 septembre 2022 à 08:47 Temps de lecture: 2 minutes

Santé: La CAQ propose l’hôpital à la maison

Santé: La CAQ propose l’hôpital à la maison
Photo: Denis Germain/Collaboration spécialeFrançois Legault

Après avoir présenté son projet de création de centres médicaux privés, dans l’optique de soulager les hôpitaux du secteur public, François Legault poursuivait hier sur le terrain de la santé, avec l’annonce de nouvelles mesures. La Coalition Avenir Québec (CAQ) propose de déployer un service d’hospitalisation à domicile dans tous les établissements de santé du Québec d’ici 2026.

Selon la feuille de route des caquistes, cinq premières unités d’hospitalisation à domicile seraient mises en place dans les régions du Grand Montréal et de la Capitale-Nationale d’ici la fin de 2023, avant que la mesure ne soit généralisée à tous les établissements de santé de la province, d’ici 2026.

«On s’engage à rendre l’hospitalisation à domicile accessible dans tous les établissements de santé d’ici 2026. On libère des lits à l’hôpital. Et il y a beaucoup de patients qui préfèrent poursuivre leur convalescence à la maison», a indiqué le premier ministre sortant sur Twitter dans la matinée.

 

Prise en charge à domicile ou virtuellement

Les patients pouvant bénéficier du service d’hôpital à la maison de la CAQ, devront répondre à des critères précis, et donner leur accord au préalable. Par la suite, ils pourront intégrer une unité de soins et feront l’objet d’un suivi par une équipe pluridisciplinaire.

Cette dernière pourra prendre en charge les patients à domicile ou bien même virtuellement, si la situation le permet.

«C’est une approche gagnant-gagnant.  Plusieurs expériences dans d’autres législatures ont démontré les avantages de cette nouvelle avenue pour les patients.», estime la CAQ.

Cette mesure, tout comme celle annoncée la journée précédente, s’inscrit dans une stratégie visant à désengorger les hôpitaux de la province.

 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.