15:29 20 janvier 2022 | mise à jour le: 20 janvier 2022 à 17:53 Temps de lecture: 3 minutes

Des passeports vaccinaux frauduleux bientôt annulés, dit Christian Dubé

Des passeports vaccinaux frauduleux bientôt annulés, dit Christian Dubé
Photo: Josie Desmarais/MétroLe premier ministre, François Legault, a donné un point de presse en compagnie du ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, et du directeur national de santé publique par intérim, le Dr Luc Boileau.

Les passeports vaccinaux obtenus frauduleusement seront révoqués. Québec a mis en place un dispositif pour retirer le passeport aux individus fautifs lorsque l’infraction est prouvée, a expliqué le ministre de la Santé Christian Dubé, jeudi, en conférence de presse.

«Dans les prochains jours, il y a des passeports qui vont être révoqués, a-t-il prévenu. C’est criminel ce qui est arrivé.»

L’UPAC enquête actuellement sur un phénomène majeur de passeports vaccinaux créés frauduleusement pour des personnes qui n’ont pas été vaccinées. Environ 150 enquêtes seraient en cours.

Selon des informations obtenues par le quotidien La Presse, des employés du réseau de la santé se seraient fait dire de ne pas annuler ces passeports. En conférence de presse jeudi, Christian Dubé a dit qu’il fallait d’abord qu’il soit en mesure de prouver que le passeport vaccinal a bel et bien été obtenu frauduleusement. Selon le ministre, c’est maintenant possible.

Autant les gens qui ont produit de faux passeports que ceux qui en ont obtenu seront pénalisés. Reste à savoir quel type de peine leur sera imposée. «On va s’occuper d’eux avec l’UPAC», a indiqué M. Dubé.

C’est très dangereux ce que vous faites. Vous avez permis à des gens non vaccinés d’aller dans des endroits réservés à des personnes vaccinées.

Christian Dubé, ministre de la Santé

Québec est au courant de fraudes de passeports vaccinaux depuis octobre. Dès lors, des contacts ont été entrepris avec la police. Selon le ministre, à compter d’aujourd’hui, les individus avec de fausses preuves de vaccination seront interceptés dans les commerces. Les lecteurs de passeports vaccinaux afficheront un voyant rouge lorsqu’ils seront identifiés. Le gouvernement fédéral sera en communication avec Québec pour que cette fonctionnalité soit utilisée à l’échelle canadienne.

Dernier effort

Justement, Québec lance une nouvelle offensive pour convaincre les quelque 565 000 adultes non vaccinés de la province de tendre le bras. La charge sera menée par le ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux, Lionel Carmant. Celui-ci devra «trouver toutes les façons possibles» de convaincre ces individus.

On compte notamment rejoindre les personnes non vaccinées pour leur expliquer les bienfaits de l’inoculation. Selon François Legault, ce ne sont pas tous les Québécois qui consultent les médias, et qui sont informés des impacts positifs de la vaccination sur la population.

Pour l’instant, le gouvernement ne prévoit pas ajouter davantage de contraintes aux individus non vaccinés. Cela pourrait toutefois changer en fonction de l’évolution de la situation sanitaire. Il faudra également attendre avant de voir le passeport vaccinal être réservé aux individus ayant reçu trois doses de vaccin. «Donnons la chance à tout le monde d’aller chercher leur troisième dose», conclut le directeur national de santé publique par intérim, le Dr Luc Boileau.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.