Sections

La contraction du bassin de main-d'oeuvre se poursuit à Québec

Plus bas taux de chômage au pays en août à 3,7%


Publié le 8 septembre 2018

Coup d'oeil aux données du marché de l'emploi dans les principaux centres urbains du pays.

©(Tableau gracieuseté - QI)

STATISTIQUES. En cet fin d'été, la région de Québec a enregistré une troisième contraction mensuelle consécutive de son bassin de main-d’œuvre. Ainsi en août, c’est près de 3700 individus qui ont quitté la population active. Cela se reflète sur l’emploi dans la région, alors qu’on en dénombre 2900 en moins par rapport au mois précédent. Cette situation est semblable à celle vécue par les principales régions dans l’est du pays.

Pour la région, c’est le repli de la population active supérieur à celui de l’emploi qui a engendré l’abaissement du taux de chômage à 3,7%. Il s’agit du plus faible taux de chômage observé parmi l’ensemble des centres urbains canadiens. Dans son analyse, Québec International précise qu'il ne faut pas perdre de vue que les bilans annuels de la population active et de l’emploi dans la région demeurent positifs.

Le taux d’emploi de la région est passé de 67,8% au mois de mai à 66,4% en août dernier. Cette baisse laisse entrevoir qu’un bassin de travailleurs inexploité est potentiellement accessible.

Émile Émond, économiste chez Québec International

Toujours sujet aux fluctuations de la population active, le marché du travail de la région poursuit une certaine accalmie estivale. Cependant, plusieurs indicateurs font miroiter des occasions qui permettront de relâcher la pression sur la disponibilité de main-d’œuvre.

«En effet, signale Émile Émond, économiste chez Québec International, le taux d’emploi de la région est passé de 67,8% au mois de mai à 66,4% en août dernier. Cette baisse laisse entrevoir qu’un bassin de travailleurs inexploité est potentiellement accessible. De plus, au mois d’août, l’emploi à temps plein a crû, notamment grâce aux moins de 25 ans qui semblent intégrer de plus en plus le marché du travail.»

Faits saillants

- La RMR de Québec a enregistré 453 900 emplois au mois d’août, soit une perte de 2900 par rapport au mois précédent.

- On observe une diminution de la population active de l’ordre de 3700 individus à Québec. Pour un troisième mois consécutif, le bassin de main-d’œuvre ainsi que le nombre d’emplois se sont contractés.

- La région reprend le titre du plus faible taux de chômage au Canada. Il était de 3,7% en août, alors qu’il se situait à 3,9% le mois précédent.

- Au Québec, 2300 emplois ont été perdus ce mois-ci et le taux de chômage est demeuré inchangé à 5,6%.

Métro Média