Actualités
07:21 23 septembre 2022 | mise à jour le: 25 septembre 2022 à 09:58 Temps de lecture: 3 minutes

Espoir d’un meilleur climat sonore à L’Ancienne-Lorette

Espoir d’un meilleur climat sonore à L’Ancienne-Lorette
Photo: Métro Média - ArchivesLes résultats d’analyse des émissions sonores du resto 737 seront bientôt connus.

MUNICIPAL – Après un autre été caractérisé par la reprise des activités autour de l’Aéroport international Jean-Lesage, le maire de L’Ancienne-Lorette se montre optimiste. Gaétan Pageau a bon espoir que des améliorations concrètes à la cohabitation avec certains voisins permettront d’améliorer le climat sonore dans sa municipalité. Chose certaine, il semble que le canal de communication avec l’administration aéroportuaire soit bien établi et proactif pour atténuer les doléances des résidents à proximité.

Source principale d’irritants depuis son ouverture il y a deux ans, le resto-terrasse 737 consacre beaucoup d’énergie afin de réduire le niveau de ses émissions de bruit. «Nous n’avons pas encore les résultats des mesures sonores qui se prennent autour du site. Toutefois, des citoyens ont souligné que des améliorations sont déjà perceptibles. On aura une meilleure lecture de la situation avec les résultats qui nous seront transmis après la fermeture saisonnière de l’établissement fin septembre», précise M. Pageau.

Il précise aussi que sa Ville travaille depuis 2014 à une meilleure collaboration avec un autre voisin bruyant qu’est Capitale Hélicoptère. Dans ce dossier, il fonde beaucoup d’espoir sur de nouvelles mesures imposées aux pilotes par NAV Canada. «L’approche dite Procédure Sainte-Foy s’avère prometteuse, estime-t-il. Après les axes secondaires, qui s’alignent avec la voie ferrée ou les clochers de l’église Notre-Dame, ce corridor principal doit suivre l’autoroute 40, la base de plein air et le Golf Albatros. On s’attend donc à des améliorations significatives.»

Route de l’Aéroport à quatre voies

Par ailleurs, dans ses demandes soumises aux candidats de La Peltrie à l’élection provinciale, le maire de L’Ancienne-Lorette réclame notamment l’élargissement de la route de l’Aéroport. «On cible ici tout particulièrement la portion entre la rue Saint-Jacques et le boulevard Chauveau. Nous avons une oreille attentive et des échanges favorables avec la Ville de Québec. À moyen terme, l’objectif consiste à y aménager un boulevard urbain à quatre voies, de façon à faciliter la circulation et sécuriser le secteur», indique Gaétan Pageau.

L’élargissement à quatre voies d’une portion de la route de l’Aéroport est envisagé. Photo Métro Média – Archives

Métro Média

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.