Actualités
12:30 21 septembre 2022 | mise à jour le: 21 septembre 2022 à 17:51 Temps de lecture: 2 minutes

Vingt ans de fusion à Québec

Vingt ans de fusion à Québec
Photo: GracieusetéSur la photo (de gauche à droite): André Gignac, Ann Bourget, Jacques Jobin, Lisette Lepage, Guy Poirier, Jean-Luc Duclos, Guylaine Noël, Renaud Auclair, Jacques Joli-Coeur, Yvon Bussières, Bruno Marchand maire de Québec, Alain Loubier, Jean-Marie Laliberté, Louise Lapointe, Paul Shoiry, Gérald Poirier, Carol St-Pierre, Luc Lafrance, Odile Roy et Paul Gardon.

C’était l’heure des retrouvailles lundi soir à l’hôtel de ville de Québec. Le maire de Québec, Bruno Marchand, et les membres du comité exécutif de la Ville de Québec ont rendu hommage à des anciens élus à l’occasion d’une réception pour souligner le 20e anniversaire des fusions municipales. 

Ces derniers étaient en poste en 2002, l’année où les villes se sont fusionnées après l’adoption de la Loi portant réforme de l’organisation territoriale municipale des régions métropolitaines de Montréal, de Québec et de l’Outaouais. «Sans ces gens, la ville de Québec ne serait pas ce qu’elle est, a indiqué le maire au début du dernier conseil municipal. Même s’ils n’étaient pas toujours d’accord, ils ont priorisé l’idée de construire une ville. Nous leur en devons énormément. Au nom de chaque citoyen, merci!»

Avec les fusions, les villes de Sainte-Foy, Beauport, Charlesbourg, Sillery, Loretteville, Val-Bélair, Cap-Rouge, Saint-Augustin-de-Desmaures, L’Ancienne-Lorette, Saint-Émile, Vanier et Lac-Saint-Charles ne faisaient plus qu’une seule grande ville avec des arrondissements distincts. En 2004, à la suite d’un référendum sur les défusions, les villes de L’Ancienne-Lorette et de Saint-Augustin-de-Desmaures se sont séparées de Québec.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.