Actualités
09:24 15 septembre 2022 | mise à jour le: 21 septembre 2022 à 12:31 Temps de lecture: 3 minutes

Des lacunes de sécurité ont mené à la noyade d’un garçon à Sainte-Foy

Des lacunes de sécurité ont mené à la noyade d’un garçon à Sainte-Foy
Photo: iStock

ENQUÊTE – Une série de lacunes ont été relevées à la suite de la noyade d’un garçon de 10 ans, l’an dernier lors d’une sortie scolaire à la base de plein air de Sainte-Foy. Celles-ci sont soulignées dans le rapport d’investigation du coroner rendu public cette semaine.

D’abord, l’enquête confirme que le jeune Daniel Allo est décédé d’asphyxie par noyade, après être demeuré sous l’eau pendant plus de 6 minutes. Le rapport pointe diverses lacunes aux principes de sécurité de base en lien avec des activités aquatiques.

Parmi celles-ci, le responsable du dossier, Dr Arnaud Samson, note que les surveillants n’étaient pas informés que l’enfant ne savait pas nager. De plus, on l’a laissé s’aventurer en zone profonde du lac hors de la zone délimitée pour la baignade, sans porter une veste de flottaison.

Autre manquement, lors de l’activité parascolaire organisée par l’école Filteau, le 17 juin 2021, il n’y avait qu’un seul accompagnateur pour les 22 élèves participants. Or, le ratio recommandé est plutôt d’un accompagnateur pour 15 enfants au maximum.

Cette cascade de conditions à risque a mené au drame. D’autant plus que les sauveteurs de la base de plein air n’étaient pas informés que des enfants ne sachant pas nager pouvaient se trouver dans le groupe. Qui plus est, ils ont laissé les jeunes baigneurs décider s’ils désiraient se munir d’un vêtement de flottaison individuel. Lorsqu’ils en ont fait la proposition, aucun enfant n’a manifesté son intérêt.

Guide sécuritaire méconnu

Les lacunes déplorées vont à l’encontre des principes de sécurité énoncés dans le guide Encadrement sécuritaire des groupes d’enfants en milieu aquatique. Publié en 2006 par le ministère de l’Éducation du Québec, le document a bonifié et mis à jour en 2016. Il contient notamment des recommandations formulées par des coroners après plusieurs noyades survenues lors d’activités aquatiques impliquant des jeunes.

Dans ses recommandations, le coroner Samson suggère justement que le guide soit mieux connu et diffusé. Tout particulièrement auprès des intervenants du Centre de services scolaires des Découvreurs, de ses écoles et de la base de plein de Sainte-Foy. Il réitère également l’importance de songer à développer les aptitudes de base de la natation en milieu scolaire dès le primaire.

Métro Média

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.