Actualités
07:58 20 septembre 2022 | mise à jour le: 21 septembre 2022 à 13:16 Temps de lecture: 11 minutes

La parole aux candidats de la circonscription de Chauveau

La parole aux candidats de la circonscription de Chauveau

Cette semaine, Métro L’Actuel vous présente les candidats dans la circonscription de Chauveau à l’aide de trois questions ciblant des enjeux majeurs.

Jimena Aragon, Québec solidaire (QS)

(*NDLR)- Au moment de mettre sous presse, nous n’avions pas reçu les réponses de la candidate solidaire. Celles-ci seront ajoutées ultérieurement à la version de cet article en ligne sur notre site Internet quebechebdo.com.

Selon son profil électoral, Jimena Aragon se porte candidate dans Chauveau, car elle souhaite s’attaquer au phénomène du plafond de verre et aux barrières à l’accès des femmes aux sphères décisionnelles dans les divers paliers de notre société. Son expérience de recherchiste à l’aile parlementaire de Québec solidaire dans les dossiers de la santé et des services sociaux lui confère une expertise dans ces domaines.

Elle est également responsable de la mobilisation nationale au sein de la Commission nationale des femmes du parti. Elle s’y connait en négociation et a une connaissance intime des secteurs de la santé, des services sociaux et de l’éducation supérieure. D’abord impliquée dans le mouvement étudiant, puis dans la défense des intérêts des travailleurs et des travailleuses comme conseillère syndicale, elle est candidate à la maîtrise en relations industrielles.

Biographie – Originaire du Mexique, Jimena Aragon est membre de l’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés. Fièrement féministe, elle est en charge de la mobilisation nationale au sein de la Commission nationale des femmes de Québec solidaire.

Éric Duhaime, Parti conservateur du Québec (PCQ) – Chef de parti

Comment aborder le défi de la pénurie de main-d’œuvre qui affecte l’économie?

«Nous voulons nous assurer que l’État ne se substitue pas à l’entreprise privée et que le gouvernement réduise le nombre d’embauches pour en permettre davantage dans le secteur privé. Nous souhaitons également que les aînés continuent de contribuer à l’économie québécoise en augmentant le crédit d’impôt au prolongement de carrière des travailleurs d’expérience. Nous voulons également accélérer le processus d’embauche des immigrants, notamment la reconnaissance des acquis.»

Quelle option privilégiez-vous pour favoriser la mobilité dans la région?

«Le télétravail a engendré une importante réduction de l’achalandage sur le réseau routier dans la région de Québec. Premièrement, nous voulons mettre un moratoire sur le projet de tramway, et deuxièmement mesurer l’appétit du transport en commun en instaurant la gratuité de celui-ci. Nous sommes également en faveur d’un troisième lien, ce dernier est nécessaire pour assurer la fluidité du transport entre les deux rives. Nous proposons un pont situé à l’est de Québec parce qu’il sera moins coûteux et permettra le transport des matières dangereuses.»

Quelle est votre priorité locale pour votre circonscription?

«Dans la circonscription de Chauveau, les citoyens vont payer pour un tramway qu’ils n’utiliseront pas. Nous sommes la seule formation politique qui s’oppose au projet et j’espère que je pourrai faire porter leur voix à l’Assemblée nationale.»

Biographie – Nommé chef du PCQ en avril 2021, Éric Duhaime a passé 10 ans comme animateur et chroniqueur dans différents médias de la région de Québec. Auparavant, il a œuvré en tant que conseiller politique du chef de l’Action démocratique du Québec (ADQ), Mario Dumont, entre 2000 et 2008.

Sylvain Lévesque, Coalition avenir Québec (CAQ) – Député sortant

Comment aborder le défi de la pénurie de main-d’œuvre qui affecte l’économie?

«La pénurie de main-d’œuvre représente un défi pour la croissance de l’économie. La grande région de Québec n’y fait pas exception, car la région se situe dans le creux d’un cycle où il y a davantage de gens quittant le marché du travail par rapport à ceux l’intégrant. Cela étant dit, l’économie régionale demeure robuste et se maintient à son niveau record de près de 40 G$ annuellement avec des perspectives croissances optimistes. Accueillir davantage d’étudiants étrangers, augmenter l’offre de requalification et rapprocher les clientèles éloignées du marché du travail.»

Quelle option privilégiez-vous pour favoriser la mobilité dans la région?

«Quiconque demeure dans la grande région de Québec, sait que la mobilité est un enjeu important. Notre gouvernement a présenté le Réseau Express de la Capitale qui assure le plus grand chantier de mobilité. Une vision moderne qui permet l’ajout de voies dédiées pour le transport en commun, le réseau structurant et le tunnel Québec-Lévis.»

Quelle est votre priorité locale pour votre circonscription?

«Mon bilan témoigne de ma capacité à tenir mes engagements comme en font foi les projets réalisés dans la circonscription de Chauveau au cours des quatre dernières années. Avec votre confiance renouvelée, je continuerai à répondre aux préoccupations des citoyens en priorisant la construction d’une nouvelle école primaire à Stoneham-et-Tewkesbury, la protection de l’eau du lac Saint-Charles, l’amélioration de la couverture locale en matière de santé et la bonification des services à l’Hôpital Chauveau.»

Biographie – Sylvain Lévesque s’est fait connaitre du public pour ses interventions dans les médias avant d’être élu député de Chauveau. Détenteur d’un baccalauréat en sciences sociales de l’Université d’Ottawa et d’un certificat en droit de l’Université Laval, il a été directeur général de l’association À cœur d’homme.

Igor Pivovar, Parti libéral du Québec (PLQ)

Comment aborder le défi de la pénurie de main-d’œuvre qui affecte l’économie?

«La pénurie est un frein au développement. Il y a 224 000 postes vacants au Québec, c’est plus que le nombre de chômeurs pour les combler. Les entreprises perdent également plus de 11 G$ en raison de ce manque à gagner. Il faut favoriser la rétention et le retour des travailleurs expérimentés en révisant le système d’imposition des travailleurs de 65 ans et plus. Nous voulons aussi encourager le retour au travail des jeunes parents en instaurant plus de places en services de garde. Finalement, il faut soutenir l’immigration pour pourvoir les postes vacants.»

Quelle option privilégiez-vous pour favoriser la mobilité dans la région?

«Nous comptons rendre publiques toutes les études sur le 3e lien. Pour ce qui est du tramway, nous voulons rétablir le tronçon vers Charlesbourg, relier la ligne à Lévis et créer une agence régionale des transports incluant la rive sud. Nous comptons accélérer le réaménagement de la tête des ponts et élaborer une stratégie de voies dynamiques sur le pont Pierre-Laporte. La traverse Québec-Lévis serait gratuite pour tous, comme le transport en commun pour les étudiants et les aînés. La réalisation de la phase quatre de la promenade Samuel-De Champlain vers Beauport fait également partie de nos engagements.»

Quelle est votre priorité locale pour votre circonscription?

«L’une de nos priorités dans Chauveau c’est la décentralisation, le transfert de responsabilités, l’implantation d’une véritable autonomie dotée d’un programme de financement adéquat pour le développement du gouvernement de proximité et des services de première ligne (santé, éducation, transport collectif, etc.).  La décentralisation et le financement doivent également toujours tenir compte de l’environnement, qui est aussi l’une des priorités du PLQ.»

Biographie – Igor Pivovar rassemble plus de 15 ans d’expérience dans les domaines juridiques, des droits de la personne et de la protection des citoyens au sein des secteurs public, privé et international. Ce juriste de formation travaille actuellement à la Cour municipale de la Ville de Québec.

Charles-Hubert Riverin, Parti québécois (PQ)

Comment aborder le défi de la pénurie de main-d’œuvre qui affecte l’économie?

«Nous devons utiliser la main d’œuvre disponible pour pallier le manque actuel. Cela signifie notamment d’offrir des incitatifs avantageux aux travailleurs qualifiés à la retraite et permettre à ceux qui le souhaitent de retourner sur le marché du travail. Ces travailleurs qualifiés sont déjà formés et disponibles, il faut juste qu’ils voient un avantage à retourner travailler ne serait-ce que quelques heures par semaine. La numérisation, la robotisation et l’automatisation des entreprises représentent une des grandes solutions à long terme Nous devons faire ce virage important pour notre société.»

Quelle option privilégiez-vous pour favoriser la mobilité dans la région?

«Le Parti québécois a déposé le plan ambitieux de réduire nos émissions de GES de 45% d’ici 2030, basé sur les émissions de 2010, notamment en transports. Il nous apparaît évident que nous devons faire un virage important dans l’électrification des transports (individuels et collectifs) et développer le transport en commun. La PasseClimat permettrait aux Québécois de voyager partout au Québec pour seulement 365$ par année soit 1$ par jour. Cela inclut le transport urbain, mais aussi interrégional. La Ligne de train léger Lévis-Québec-Lebourgneuf permettra aux citoyens de se rendre de centre-ville à centre-ville en transport en commun.»

Quelle est votre priorité locale pour votre circonscription?

«La protection des sources d’eau potable. Un gouvernement du PQ s’engage à mieux protéger les sources d’eau potable en insistant pour que cesse l’étalement urbain autour de ces sources extraordinaires.»

Biographie – Charles-Hubert Riverin milite au Parti québécois depuis l’âge de 15 ans. Il est actuellement étudiant en philosophie à l’Université Laval et poursuivra son parcours en sciences économiques. Interpelé par les enjeux socio-économiques touchant la prospérité des jeunes familles, il a choisi de poser sa candidature dans Chauveau.

Autres candidats

Les électeurs de Chauveau retrouveront également sur leur bulletin de vote des candidats d’autres partis, dont Renaud Blais (Parti nul), Nicolas Bouffard Savoie (Équipe autonomiste) et David Cantin (Parti 51). La liste complète se trouve sur le site d’Élections Québec.

Nicolas Bouffard-Savoie, Équipe autonomiste (EA)

Comment aborder le défi de la pénurie de main-d’œuvre qui affecte l’économie?

«Pour EA, la réduction du nombre d’emplois de la fonction publique et parapublique (municipale, provinciale, fédérale) permettrait de libérer du personnel et de pourvoir des postes dans d’autres secteurs. Cela permettra d’éliminer des services et des programmes non essentiels. Actuellement environ 1/4 des employés au Québec font partie de la fonction publique. Autre approche, augmenter le nombre d’heures travaillées hebdomadairement. Selon EA, la pénurie est causée par une mentalité qui prône la semaine de 32 à 35 h. L’immigration n’est pas une solution pour EA, puisque ces nouveaux arrivants bénéficieront aussi des services, augmentant le besoin de main-d’œuvre.»

Quelle option privilégiez-vous pour favoriser la mobilité dans la région?

«Construire un troisième lien à l’est des deux ponts actuels permettra d’améliorer la fluidité du trafic sur les ponts pour traverser le fleuve. Abandonner la construction du tramway, qui sera une nuisance pour la circulation et qui ne fait que remplacer un service de transport en commun mal planifié. Pour EA, il est important de maintenir la complémentarité avec tous les moyens de déplacement actuels, même en dehors des heures de pointe. Enfin, il est hors de question de faire une guerre à l’automobile, car cela réduirait l’autonomie des gens.»

Quelle est votre priorité locale pour votre circonscription?

«Assurer le transfert de médecins à l’hôpital Chauveau pour augmenter les heures de service de l’urgence afin qu’elle puisse desservir sur une plage de 24 h au lieu de fermer la nuit. De plus, il est impératif que tous les services soient disponibles, certains citoyens mentionnaient qu’il n’était pas possible d’avoir accès au service d’ECG (électrocardiogramme) à cet hôpital.»

Biographie – Nicolas Bouffard-Savoie a été candidat pour Équipe Autonomiste en 2018 dans la circonscription de Jean-Lesage et se présente dans Chauveau, car c’est dans cette circonscription où il a grandi. Détenant une formation en informatique, il s’implique beaucoup en politique et au niveau social, notamment au Jardin communautaire Sacré-Cœur et au Centre d’action bénévole de Québec. Il croit représenter une partie de la population qui veut que la politique suive le gros bon sens et arrête de s’immiscer dans la vie personnelle des gens. Il croit que chacun a le droit à son intégrité et son indépendance.

bannière élections 2022

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.