08:24 8 septembre 2022 | mise à jour le: 8 septembre 2022 à 14:28 Temps de lecture: 2 minutes

Chute de l’usage du français pour naviguer sur Internet

Chute de l’usage du français pour naviguer sur Internet
Photo: Métro Média - ArchivesL'accès à Internet se fait moins souvent en français chez les utilisateurs québécois.

SOCIÉTÉ – Seulement deux tiers (64%) des adultes québécois utilisent le plus souvent la langue française pour naviguer sur Internet. Il s’agit d’une baisse de 12% par rapport à la dernière enquête NETendances réalisée en 2020 par l’Académie de la transformation numérique (ATN) de l’Université Laval.

L’analyse intitulée Portrait numérique des régions révèle également que les diminutions les plus importantes sont survenues dans les régions administratives de Montréal (61% à 43%), de la Capitale (89% à 72%), de la Montérégie (79% à 62%) et des Laurentides (87% à 71%).

«Cette baisse de l’utilisation de la langue française pour naviguer sur Internet est en concordance avec la diminution de l’usage du français comme première langue officielle parlée à la maison. Ce constat a été observé récemment par Statistique Canada», mentionne la directrice intelligence d’affaires et recherche marketing à l’ATN, Claire Bourget.

Vitesse de téléchargement méconnue

L’enquête rapporte que 38% des adultes québécois ne connaissent pas la vitesse de téléchargement de leur connexion Internet à la maison. Quelque 42% d’entre eux disposent à la maison d’une connexion de téléchargement égale ou supérieure à 50Mbit/s. Celle-ci correspond à Internet haute vitesse.

Portrait des non branchés

Au Québec, 7% des adultes québécois ne sont pas branchés à Internet à la maison. Parmi ceux-ci, 75% sont âgés de 55 ans et plus, 85% ont une scolarisation qui se limite au niveau secondaire, 53% ont un revenu familial annuel de moins de 40 000$, 53% vivent seuls, 64% font partie de la population inactive et 89% habitent à l’extérieur de la région administrative de Montréal.

Métro Média

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.