Actualités
14:26 7 septembre 2022 | mise à jour le: 7 septembre 2022 à 15:06 Temps de lecture: 4 minutes

Hommage aux pompiers morts en devoir

Hommage aux pompiers morts en devoir
Photo: Gracieuseté SPCIQ

Le Service de protection contre l’incendie de la Ville de Québec (SPCIQ) a tenu mercredi matin sa cérémonie de commémoration des pompiers décédés en devoir. Celle-ci a eu lieu au mémorial des pompiers qui est situé sur le terre-plein du boulevard Langelier, au sud du boulevard Charest.

Une prière a été prononcée par l’aumônier, René Roy, puis des œillets et des couronnes ont été placées sur les stèles et au pied de la sculpture commémoratives.

Le lieutenant-gouverneur du Québec, J. Michel Doyon, était présent à la cérémonie. Il a tenu à rendre hommage aux 34 pompiers du SPCIQ mort en service depuis 1883. «Il y a plusieurs manières de servir sa population et de venir en aide à son prochain. Peu de personnes toutefois poussent cette vocation pour s’assurer d’un monde plus sûr au point de sacrifier leur vie. Ces braves personnes ont donné leur vie afin de rendre la nôtre plus sécuritaire. C’est la définition même de ce qu’est un acte de bravoure. Rien n’efface la douleur de perdre un proche même si cela fait partie des risques de son métier, mais nous n’oublierons jamais les actes héroïques de ces 34 pompiers morts en devoir», a-t-il mentionné.

 

POMPIERS MORTS EN DEVOIR À QUÉBEC (via l’Association des pompiers professionnels de Québec)

1883

  • Pierre Duval, gardien de station, décédé lors d’un incendie sur la rue St-Paul le 31 décembre.

1943

  • Lieutenant Richard O’Brien décédé d’un malaise subi à la suite d’efforts déployés à l’incendie
    Baller & Sons le 29 juillet

1945

  • Pompier Paul Alain décédé le 24 octobre en voulant porter secours à un marchand de bois
    qui venait d’avoir un accident. Il fut frappé
    par un camion.

1949

  • Pompier Samuel Tardif décédé le 26 janvier lors de l’incendie de «Saint Jean Bosco», Il voulait descendre de la couverture à l’aide d’une corde qui fut consumée par le feu et qui, en se rompant, le fit tomber plus bas.

1952

  • Pompier Roger Thivierge décédé le 14 novembre par suite d’asphyxie à l’incendie du Séminaire
    de Québec.

1955

  • Pompier Jean-Claude Thivierge décédé le 22 juin. Tombé d’une échelle aérienne suite à
    un choc électrique.

1961

  • Pompier Gaston Dorval
  • Pompier Roland Drolet
  • Pompier Jacques Joncas

Décédés le 12 mars lors de l’incendie «Modern Fruit». Ils furent écrasés lors de l’effondrement d’un mur de 4 étages.

1966

  • Pompier Wilfrid Magnan décédé le 8 juin au bout de son sang après avoir passé à travers une vitrine lors de l’incendie de la Maison Pierre située au
    738 rue St-Jean.

1967

  • Lieutenant Arthur Bisson décédé par asphyxie le 27 novembre lors de l’incendie du restaurant Wong Wong situé au 594 St Vallier

1968

  • Pompier Roger Rochon décédé le 3 janvier d’une défaillance cardiaque à l’incendie du café Pierrot, rue St Pierre.

1975

  • Lieutenant Raynald Trudel décédé le 15 février
    lors du sauvetage d’une personne dans
    le Cap Diamant.

1909

  • Pompier Jérémie Fortin décédé en raison d’une défectuosité dans le montage d’une échelle lors d’un incendie d’élévateur à grain le 16 octobre.

1911

  • Pompier Joseph Labarre décédé le 3 octobre lors de l’incendie de la caserne no 5. Le plancher a cédé sous les pieds du pompier.

1917

  • Capitaine Edmond Lamontagne (caserne 10)
  • Pompier Charles L’Heureux (caserne 11)
  • Pompier J.B. St-Hilaire (caserne 11)

Décédés dans l’incendie Simard & Carmichaël
le 19 février. Un mur s’écroula sur les pompiers.

1920

  • Pompier Joseph Careau (caserne 3) décédé au retour d’un appel lorsque l’arrière-train d’un camion à échelle a dérapé en raison d’une défectuosité du pavage. Le pompier Careau a été écrasé entre un poteau et l’échelle (15 mai)

1924

  • Pompier Omer Renaud (caserne 7) écrasé par l’effondrement d’un mur lors de l’incendie «English-Scoth Woollen» le 4 janvier

1928

  • Pompier Émile Lelièvre (caserne 3) décédé le 6 décembre en répondant à une fausse alerte

1930

  • Pompier Gérard McCallum décédé le 22 janvier à l’incendie «Télesphore Simard».
  • Pompier Alphonse Bertrand décédé d’une fracture du crane le 12 mai après que son cheval pris le mors aux dents.
  • Lieutenant Jérémie Fortin décédé le 22 septembre suite au dérapage de la voiture à bord duquel il prenait place et fut projeté de son véhicule en répondant à une fausse alerte.

1942

  • Capitaine E. McAllister décédé le 15 septembre

1941

  • Pompier Edmour Tremblay décédé le 4 juin lors de l’écroulement d’un toit. Mort par asphyxie

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.