Actualités
16:57 6 septembre 2022 | mise à jour le: 6 septembre 2022 à 17:39 Temps de lecture: 2 minutes

Faux passeports vaccinaux: une ex-exployée du CIUSSS de la Capitale-Nationale accusée

Faux passeports vaccinaux: une ex-exployée du CIUSSS de la Capitale-Nationale accusée
Photo: Gracieuseté – Ministère de la Santé et des Services sociaux

Une ex-employée du CIUSSS de la Capitale-Nationale (CIUSSS-CN) fait face à de multiples accusations d’abus de confiance, de production de faux documents et d’utilisation frauduleuse d’un ordinateur après avoir commis des actions ayant contribué à la création de faux profils vaccinaux.

C’est une enquête de l’Unité permanente anticorruption du Québec (UPAC) qui a permis le dépôt de ces accusations. L’ex-employée en question occupait un rôle d’agente accompagnatrice au centre de vaccination contre la COVID-19 de l’Université Laval. Entre le 8 et le 17 septembre 2021, celle-ci aurait fait de fausses alimentations dans le Registre de vaccination du Québec pour elle-même et pour d’autres personnes.

Ces faux renseignements ont alors permis d’obtenir de faux profils vaccinaux, permettant ainsi l’obtention de preuves vaccinales sous forme de codes QR.

La femme accusée n’est plus à l’emploi du CIUSSS-CN depuis septembre 2021. Selon le CIUSSS, elle a été relevée de ses fonctions dès la découverte des faits. «Le CIUSSS de la Capitale-Nationale exerce une surveillance étroite des données informatiques saisies pour l’ensemble des activités liées à la vaccination. Ainsi, nous pouvons rapidement identifier de possibles manipulations suspectes», a soutenu la porte-parole de l’organisation Mélanie Otis dans un échange de courriels avec Métro. Elle assure par ailleurs que le CIUSSS travaille de concert avec l’UPAC «pour identifier les situations problématiques et les infractions potentielles.»

L’UPAC a profité de l’occasion pour rappeler que toute personne détenant une information concernant un acte répréhensible en matière de corruption peut communiquer avec elle en remplissant un formulaire de dénonciation disponible sur son site Web.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.