Actualités
16:57 2 septembre 2022 | mise à jour le: 2 septembre 2022 à 16:57 Temps de lecture: 3 minutes

Rentrée universitaire: Des retards à prévoir au RTC?

Rentrée universitaire: Des retards à prévoir au RTC?
Photo: iStock/Marc Bruxelle

Le Réseau de transports de la Capitale (RTC) s’attend à ce que les prochains jours soient plus difficiles sur son réseau. Un avis aux usagers a été publié en fin d’après-midi vendredi dans lequel l’organisation soutient que des retards et annulations sont même à prévoir.

«En raison d’enjeux de différentes natures, dont une problématique sur les équipements d’entretien des véhicules, la pénurie de main-d’œuvre, les différents travaux qui perturbent le réseau routier et le retour de la congestion en période de rentrée, le RTC informe sa clientèle d’impacts sur la livraison du service», peut-on lire dans cet avis.

Le RTC soutient aussi que «les opérations du Service de transport adapté de la Capitale (STAC) seront également impactées en raison de la forte demande et du manque de ressources».

Des problèmes au centre Métrobus

«Il s’agit de la première rentrée “normale” depuis le début de la pandémie et les perturbations sont nombreuses sur le réseau routier. Habituellement, nous prévoyons une capacité supplémentaire pour cette période particulièrement achalandée. Cette année, en raison des enjeux de pénurie de main-d’œuvre et d’une problématique sur les équipements mécaniques, nous n’avons aucune marge de manœuvre», a expliqué le directeur général du RTC, Alain Mercier.

Mais quelle est donc cette problématique sur les équipements mécaniques évoqués pour expliquer la situation? Selon le RTC, celle-ci se trouverait au niveau des infrastructures d’entretien du centre Métrobus de la rue Armand-Viau. «Une inspection préventive a révélé une nouvelle problématique de corrosion sur les colonnes centrales des vérins, ces appareils de levage qui permettent de travailler sous les véhicules», détaille l’organisation. Ainsi, l’ensemble des vérins ont été mis hors d’usage jusqu’à ce qu’ils obtiennent une certification de conformité par mesure préventive. Or, aucun échéancier ne peut être avancé concernant le délai nécessaire avant que cela soit possible. Résultat, «cette situation entraîne une diminution de la capacité d’entretien des véhicules».

Il est prévu que les vérins soient remplacés au cours de la prochaine année puisqu’un programme de remplacement de ceux-ci, d’une valeur de près de 10 M$, a récemment été mis en place par le RTC.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.