Actualités
07:28 1 septembre 2022 | mise à jour le: 21 septembre 2022 à 12:44 Temps de lecture: 3 minutes

Le complexe sportif du SSF se fait plus silencieux

Le complexe sportif du SSF se fait plus silencieux
Photo: Métro Média - François CattapanSelon un rapport préliminaire, les nouveaux équipements de ventilation sur l’aréna du SSF atténueraient les bruits de soufflerie incessants.

MUNICIPAL – Déplorant depuis plus de deux ans des sifflements permanents provenant du complexe sportif du Séminaire Saint-François, les résidents voisins peuvent enfin rouvrir leurs fenêtres et profiter de leur terrasse. Des équipements de ventilation plus efficaces ont finalement été installés au cours de l’été. La patience a toutefois été de mise puisque des retards dans la livraison sont survenus en raison de la rupture des chaînes d’approvisionnement causée par la pandémie et la pénurie de main-d’œuvre.

La Ville de Saint-Augustin a mandaté des experts en mécanique du bâtiment pour mesurer les émissions sonores. «Le rapport d’évaluation est à venir, mais déjà un rapport préliminaire indique qu’à la suite des différents tests effectués, le son émis s’avère marginal par rapport au bruit ambiant. Bref, ça semble être un succès. Le tout pourra être confirmé dans les prochaines semaines», précise le maire Sylvain Juneau.

Demande de brise-vents refusée

Après analyse de la situation, la demande pour l’installation d’écrans brise-vents végétaux en bordure de l’autoroute 40 a été rejetée. La requête municipale visait la section entre les viaducs menant au parc industriel nord et la route Fossambault. À la suite d’une évaluation experte, le ministère des Transports du Québec indique que le site en question ne fait pas partie de sa liste des 10 endroits prioritaires.

De plus, le MTQ doute de l’efficacité de la plantation d’arbres dans la portion est-ouest, car elle se trouve dans le même axe que les vents dominants. Le maire Juneau précise que «la décision n’est pas définitive pour autant. Le site n’est pas prioritaire pour l’instant, mais pourrait faire l’objet d’une réévaluation». D’autres options pourraient aussi être étudiées.

Rejet partiel du plan de zonage

Le plan de zonage pour le secteur nord du lac Saint-Augustin a été rejeté par référendum dans les deux zones sur 15 ayant fait l’objet d’une ouverture de registre. Il s’agit des secteurs du chemin du Lac et de la rue Georges, soit des territoires les plus éloignés du lac. Une trentaine de terrains y sont divisibles et constructibles. En contrepartie, la Ville prévoit des mesures compensatoires de végétalisation. Donc, la protection du plan d’eau se trouvera assurée de façon plus homogène.

Contrat pour l’anneau de glace

Un contrat de gestion et entretien de l’anneau de glace sur le lac Saint-Augustin est adjugé à Glace Concept Expertise. La somme de 675 000$ est allouée pour les trois prochaines années (2023-25), ce qui permet de mieux planifier l’organisation du loisir hivernal. La durée est d’environ deux mois, soit de la mi-janvier à la mi-mars, selon la température. En plus de revenir avec chalet chauffé, l’expérience sera bonifiée en proposant un parcours moins long et plus large, avec des patinoires au centre.

Les résidents des rues avoisinantes au complexe sportif peuvent désormais ouvrir leurs fenêtres et profiter de leur terrasse sans désagrément sonore. Photo Métro Média – François Cattapan

Métro Média

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.