Actualités
10:36 30 août 2022 | mise à jour le: 30 août 2022 à 15:27 Temps de lecture: 3 minutes

Des baisses d’impôts et… un pont à travers l’Île d’Orléans

Des baisses d’impôts et… un pont à travers l’Île d’Orléans
Photo: Métro Média - ArchivesDes promesses de baisse d'impôts ont animé le lancement de la campagne électorale provinciale.

POLITIQUE – Trois des cinq chefs des principaux partis en lice aux élections provinciales ont débuté leur campagne dans la région de Québec. Deux d’entre eux ont promis des réductions du fardeau fiscal des contribuables, tandis que le troisième a suggéré de relier l’Île d’Orléans à la rive-sud par un pont.

De passage dans les marchés publics de Sainte-Foy et de Québec, la cheffe libérale en a profité pour dévoiler son «plan portefeuille». Dominique Anglade estime que les mesures qu’il contient permettraient de redonner jusqu’à 5000$ aux familles québécoises. La baisse d’impôt proposée est de 1,5% pour les deux premiers paliers d’imposition. Toutefois, elle ne précise pas comment sera financier cet engagement.

Précédemment, François Legault avait de son côté avancé une baisse d’impôt de 1% en 2023, pour les deux paliers initiaux d’imposition. Selon le chef de la Coalition avenir Québec, celle-ci représente en moyenne une économie de 810$ par personne. À cela s’ajouteraient des réductions annuelles successives de 0,25% sur 10 ans. L’initiative serait financée en diminuant de près de 40% les versements au Fonds des générations.

bannière élections 2022

Danger d’accroître l’inflation

Ces promesses de baisse d’impôts inquiètent plusieurs experts en finances publiques. Ils craignent que cela contribue à accentuer le problème d’inflation et vienne contrer au passage les efforts de la banque centrale pour atténuer le problème. En effet, avoir plus d’argent dans leurs poches pourrait inciter les consommateurs à dépenser, ce qui ne ferait que contribuer à la flamber des prix. Bref, la mesure visant à séduire les électeurs risque de s’avérer contreproductive pour l’économie.

Aperçu de la version du 3e lien proposée par le PCQ. Esquisse gracieuseté

Pont à travers l’Île d’Orléans

Ayant regroupé ses troupes régionales sur la rive-sud du fleuve, le chef du Parti conservateur du Québec a annoncé sa version du troisième lien. Éric Duhaime suggère que la future infrastructure relie Québec à Lévis en traversant l’Île d’Orléans. Il estime que ce projet sera deux à trois fois moins cher qu’un futur tunnel, en plus de pouvoir être réalisé plus rapidement.

Plusieurs ficelles restent encore à attacher pour préciser l’ampleur et les spécificités du projet. C’est pourquoi des consultations d’experts et des rencontres publiques sont à prévoir pour finaliser le concept. Défenseur du respect des volontés des contribuables dans d’autres dossiers, le chef conservateur aura un important travail de conviction à faire avec le milieu. Les élus municipaux et la MRC de L’île d’Orléans sont fermement opposés à ce que ce site historique, patrimonial et bucolique soit traversé par un pont.

Métro Média

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.