Actualités
20:30 29 août 2022 | mise à jour le: 29 août 2022 à 20:31 Temps de lecture: 2 minutes

Violence armée: le maire et le SPVQ en discussion

Violence armée: le maire et le SPVQ en discussion
Photo: Métro Média Mona LechasseurLe maire de Québec Bruno Marchand, en point de presse pré-conseil municipal.

Le maire de Québec, Bruno Marchand, a confirmé lundi avant le conseil municipal que des discussions ont eu lieu entre son équipe et le Service de police de Québec (SPVQ) pour recevoir un état de situation sur les risques d’augmentation d’armes à feu dans la Capitale.

La ville de Montréal accumule les fusillades depuis quelques mois, parfois même en plein jour sur des rues commerciales, et le sentiment de sécurité des citoyens s’amenuise.

«À Québec, on n’est pas du tout dans cette situation, a indiqué le maire. On pourrait se dire que ça ne nous arrivera jamais. Mais notre travail est de voir la possibilité d’améliorer les choses. On a déjà enclenché des processus pour voir ce qu’on fait de bien, ce qu’on ne fait pas, ce qu’on devrait faire de mieux.» Des analyses sont donc en cours avec le SPVQ pour avoir un portrait précis de la situation, et pour agir en amont au besoin.

La situation étant de plus en plus préoccupante dans la métropole, le gouvernement du Québec vient d’ailleurs d’annoncer la somme de 250 M$ pour aider Montréal à lutter contre le fléau de violence armée.

Plus de détails à venir

À lire aussi

Violence armée: Montréal reçoit 250 millions

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.