Actualités
07:21 30 août 2022 | mise à jour le: 30 août 2022 à 08:48 Temps de lecture: 5 minutes

Paksac veut que tous les élèves partent du bon pied

Paksac veut que tous les élèves partent du bon pied
Photo: gracieuseté - PaksacLa fondatrice de Paksac, Marie-Claude Caron (à gauche), lors d'une activité de distribution de matériel scolaire.

ÉDUCATION – Créée il y a tout juste deux ans, la Fondation Paksac se donne pour mission de fournir des équipements scolaires aux jeunes issus de milieux moins aisés de la région de Québec. Le but visé est de leur permettre de commencer l’année scolaire dans la dignité, afin de favoriser leur intégration et leur réussite. Et les besoins à combler sont grands puisqu’après une première remise de 200 ensembles de fournitures en 2021, l’organisme a répondu à 500 nouvelles demandes pour la rentrée 2022.

Pas question de faire les choses à moitié pour la présidente fondatrice Marie-Claude Caron et son équipe. La remise du matériel s’est faite dans le cadre d’une fin de semaine festive organisée les 20 et 21 août au Centre monseigneur Marcoux, à Limoilou. Les familles avaient reçu un carton d’invitation précisant la plage horaire attribuée. Elles étaient accueillies en musique avant d’entreprendre un parcours animé et parsemé de surprises. Des tirages permettaient également de remporter un vélo, une tablette électronique et des jeux.

«On veut que nos protégés se sentent spéciaux et privilégiés à leur tour. Qu’ils sachent que ce n’est pas parce que ça va moins bien par moment que ça va être ainsi pour le reste de leur vie. Il y a toujours de l’espoir en des jours meilleurs et cela permet de démarrer l’année dans la joie et l’enthousiasme. Pour les parents, ce soutien contribue à réduire le stress sur le budget familial à l’approche du retour en classe», explique l’instigatrice du projet d’entraide.

Offrir aux élèves la possibilité de développer leur plein potentiel, telle est la motivation de Marie-Claude Caron, fondatrice de Paksac. Photo gracieuseté – Paksac

Référés par le milieu

Elle précise que les élèves soutenus sont référés par des organismes du milieu qui travaillent directement avec leur famille. Ça peut être la Direction de la protection de la jeunesse (DPJ), le milieu de la santé (CLSC) ou même les établissements scolaires de secteurs moins nantis déjà en contact avec la fondation. Paksac leur remet chacun un sac à dos, un sac à lunch et un étui à crayons. De couleurs variées, ces produits sont griffés de la marque haut de gamme québécoise Lavoie.

«Notre intention consiste à fournir du matériel scolaire de grande qualité. L’espoir, c’est que les articles puissent durer pendant toute la scolarité pour éviter le retour de clientèle et aider de nouveaux jeunes chaque année. En plus, cela évite la stigmatisation parmi les confrères de classe. Cette tracasserie en moins, ils peuvent s’épanouir pleinement à l’école et développer leur intérêt pour acquérir des connaissances», souligne Marie-Claude Caron.

Projet inspiré de son vécu

Ayant vécu certaines difficultés personnelles durant son enfance, la résidente de Cap-Rouge n’a pas eu à chercher l’inspiration bien loin. Élevée au cœur d’une relation familiale toxique à la maison, elle trouvait du réconfort à l’école où elle se sentait bien. Devenue maman, elle a senti avec encore plus d’acuité la nécessité de faire une différence dans la vie des jeunes qui traversent une période difficile. C’est ainsi que la Fondation Paksac a vu le jour, avec pour motivation de faire une différence dans leur parcours académique.

«Bien équipés, ils peuvent alors se concentrer sur l’essentiel. Sentir qu’ils sont au même niveau que leurs camarades et qu’ils ont tout ce qu’il faut pour apprendre», conclut Marie-Claude Caron, qui a dû redoubler d’ardeur pour atteindre ses objectifs. Malgré les répercussions de la pandémie et de la pénurie de main-d’œuvre, qui lui ont fait perdre des partenaires en cours de route, elle est parvenue à amasser les 300 000$ nécessaires au soutien de 500 jeunes dans le besoin cette année. Le sentiment du devoir accompli n’en est que plus grand.

«Chaque élève mérite d’atteindre son plein potentiel, peu importe le milieu dans lequel il évolue. L’obtention du nouveau matériel scolaire est un moment charnière chaque année. Nous souhaitons que tous aient la chance de commencer sur les mêmes bases et avoir un impact positif au niveau de leur motivation à l’école.» – Marie-Claude Caron, fondatrice de Paksac

Pour plus d’information ou faire un don: www.fondationpaksac.com. Aussi, on peut voir une vidéo de l’événement Paksac, tenu les 20 et 21 août dernier.

La Fondation Paksac remet des fournitures scolaires à des élèves référés par le milieu des niveaux maternel, primaire, secondaire et même postsecondaire. Photo gracieuseté – Paksac

Métro Média

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.