Actualités
14:07 29 août 2022 | mise à jour le: 30 août 2022 à 13:12 Temps de lecture: 2 minutes

Caquistes et libéraux promettent une baisse d’impôt

Caquistes et libéraux promettent une baisse d’impôt
Photo: Métro MédiaLa cheffe du Parti libéral du Québec, Dominique Anglade, et le premier ministre caquiste sortant, François Legault.

La Coalition avenir Québec (CAQ) promet une baisse d’impôt de 1% pour les deux premiers paliers d’imposition. Cette baisse devrait atteindre 2,5% d’ici 10 ans. Ainsi, le contribuable gagnant 80 000 $ donnerait 630 $ de moins à Revenu Québec chaque année.

La diminution s’étalerait de 0,25% par an jusqu’en 2032, pour atteindre 2,5%. Une telle mesure serait partiellement financée par le Fonds des générations.

Il s’agit de la première des quatre annonces qui constitueront le «bouclier anti-inflation» de la CAQ.

«Cette baisse d’impôt va nous aider à augmenter notre croissance économique, favoriser la participation au marché du travail et donc, elle aidera à réduire notre écart de richesse», indique dans un communiqué Eric Girard, ministre des Finances et candidat caquiste dans Groulx.

À terme, cette baisse d’impôt pourrait aller jusqu’à 810 $ de moins pour certains contribuables. Au total, sur les quatre prochaines années, la baisse d’impôt se chiffrerait à 7,4 G$.

«On ne veut pas retourner à l’austérité libérale», a notamment déclaré François Legault lors d’un point de presse.

Le PLQ veut abolir la TVQ sur certains produits

Justement, la cheffe du Parti libéral du Québec (PLQ), Dominique Anglade, a lancé ce matin son «Plan Portefeuille». Si elle est élue, une famille avec deux enfants pourrait ainsi recevoir en moyenne 5000 $ par année.

Mme Anglade veut réduire de 1,5% les deux premiers paliers d’imposition, ce qui représente jusqu’à 1125 $ par année.

La cheffe du PLQ souhaite aussi abolir la TVQ sur les produits de première nécessité, mais également geler les tarifs d’Hydro-Québec et enlever la TVQ sur les premiers 4000 $ de la facture d’électricité.

Enfin, Mme Anglade promet de bonifier le crédit d’impôt pour solidarité pour soutenir les plus démunis. 

«Il n’est pas normal que des gens doivent choisir entre se loger et payer leur épicerie, mais François Legault ne s’en préoccupe pas», a-t-elle indiqué en point de presse lors d’une visite du Grand Marché de Québec.

À l’instar de la CAQ, le PLQ fera d’autres annonces au cours de la campagne électorale pour compléter son «Plan Portefeuille», mentionne le parti.

Avec la collaboration d’Emmanuelle Froment.

 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.