Actualités
15:47 24 août 2022 | mise à jour le: 24 août 2022 à 16:12 Temps de lecture: 2 minutes

Des citoyens forment le mouvement Québec désire son tramway

Des citoyens forment le mouvement Québec désire son tramway
Photo: Métro Média – François CattapanLes instigateurs de Québec désire son tramway ont procédé au lancement du mouvement à l’angle des artères Cartier et René-Lévesque.

MOBILITÉ – Favorables au projet de transport collectif, des citoyens se regroupent sous l’enseigne Québec désire son tramway. L’objectif initial consiste à assurer une réplique au groupe d’opposants Québec mérite mieux. En plus de lancer une campagne d’affichage en soutien au projet, le mouvement souhaite rétablir l’équilibre sur la place publique en donnant une voie aux pro-tramways.

Le groupe mis sur pied récemment veut faire la promotion des attraits du tramway et accroître la mobilisation de la population. «Notre ville a besoin de cette colonne vertébrale pour consolider son réseau de transport en commun», plaident les fondateurs de Québec désire son tramway. Une page Facebook ouverte au public compte déjà plusieurs centaines de supporteurs.

Ses administrateurs veulent ainsi contribuer à ouvrir le dialogue et les échanges avec les gens qui ont des réticences envers ce projet majeur de mobilité urbaine. «Nous désirons mettre l’accent sur les avantages concrets du tramway et rétablir certains faits. Actuellement, il plane une sorte de sentiment que tout est réglé. Par ailleurs, toute la place médiatique est occupée par les anti-tramways, qui se permettent de véhiculer des faussetés», explique Nora Loreto, l’une des instigatrices du mouvement.

Faire croître les appuis

Elle estime qu’un discours positif permettra de faire croître graduellement les appuis au réseau structurant de transport en commun. À cet égard, le groupe rappelle que «même ceux qui ne prendront pas le tramway en bénéficieront. Car, sa desserte optimisée leur permettra de circuler sur des artères désengorgées au centre-ville».

Une campagne d’affichage pro-tramway s’amorce pour faire contrepoids à celle des anti-tramway. Photo Métro Média – François Cattapan

Métro Média

Articles similaires

Commentaires 1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  • Martin Tremblay

    Ce dommage que ce groupe d’extrême-gauche cautionne le tramway qui a été imposé de force par le mensonge. Sans acceptabilité sociale et sans référendum, de projet doit être arrêté pour un meilleur projet.