Actualités
18:02 24 août 2022 | mise à jour le: 25 août 2022 à 09:49 Temps de lecture: 3 minutes

Mieux gérer le stress de la rentrée scolaire

Mieux gérer le stress de la rentrée scolaire
Photo: Métro Média archivesBon nombre d'élèves ont besoin de soutien pour gérer leur stress à l'approche de la rentrée.

C’est bien connu, la rentrée scolaire comporte son lots de facteurs stressants autant pour les enfants que pour les parents. Comment adoucir le retour à l’école?

Les transitions

Le rythme des vacances est fort différent de celui qu’implique l’école. Sara-Ursula Therrien, psychoéducatrice à la Valise aux merveilles de Charlesbourg, propose de retourner graduellement à une routine quotidienne plus encadrante avant le retour à la vie scolaire. «Il est approprié de se coucher moins tard, de se lever un peu plus tôt et de manger à des heures plus régulières, avance-t-elle. C’est aussi une bonne idée de diminuer progressivement les activités pour permettre du temps de repos avant la rentrée.»

La nouveauté

L’inconnu et les grands changements, comme le passage de la garderie à la maternelle, ou celui du primaire vers le secondaire, peuvent aussi engendrer du stress. «On essaie de bien préparer l’enfant, par exemple en allant visiter l’école ou en effectuant le trajet en voiture ou en autobus pour les familiariser, ajoute-t-elle. On peut aussi pratiquer une rentrée scolaire, sous la forme d’un jeu, ce qui permet d’adoucir la transition.»

Le contexte pandémique

Selon la psychoéducatrice, bien des enfants ont accumulé du stress pendant la pandémie en raison de leur adaptation aux mesures instaurées dans les écoles. «On parle déjà d’une autre vague, et il peut y avoir beaucoup de questions et d’appréhension sur l’enseignement à distance et le port du masque, par exemple. Il s’agit d’être à l’écoute des émotions et des besoins des enfants à la rentrée scolaire.»

Des parents stressés

Les enfants peuvent être déstabilisés par l’humeur et le stress de leurs parents. «Un parent peu préparé à la rentrée et stressé par les tâches à accomplir peut transmettre son stress à l’enfant. Pour mieux vivre la transition qu’implique la rentrée, il peut se faire des listes à cocher, écrire dans l’agenda les informations importantes pour ne rien oublier, s’y prendre un peu d’avance pour gérer les lunchs et l’épicerie, par exemple.»

Un horaire surchargé

Selon la psychoéducatrice, les enfants ont besoin d’avoir le temps de vivre et de se détendre. «Il est important de ne pas tomber dans la surstimulation en incorporant trop d’activités structurées à l’horaire. C’est correct de prendre des moments pour relaxer, les jeunes en ont besoin.»

Normaliser le stress

Comment aider les enfants? Selon Sara-Ursula Therrien, un parent bienveillant et à l’écoute peut l’aider à diminuer son stress, ses appréhensions et ses inquiétudes. Sa présence sécurisante peut aussi faire une grande différence, puisqu’elle favorise les confidences. «On peut demander à l’enfant comment il se sent par rapport à la rentrée. Selon sa réponse, il est approprié de normaliser son stress et lui dire que la situation ne nous inquiète pas en tant qu’adulte, sans invalider ses émotions. Les parents peuvent aussi mettre l’accent sur les bons côtés de la rentrée, comme les nouvelles choses à apprendre ou les nouveaux amis. »

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.