Actualités
07:42 15 août 2022 | mise à jour le: 21 septembre 2022 à 12:58 Temps de lecture: 3 minutes

Dilemme de tuyauterie sur la rue de Grandpré

Dilemme de tuyauterie sur la rue de Grandpré
Photo: Métro Média - ArchivesLes travaux de réfection de vieilles rues obligent souvent à revoir les entrées et sorties d'eau privées.

MUNICIPAL. La Ville de L’Ancienne-Lorette vient d’autoriser la réfection complète de la rue de Grandpré. Le chantier était attendu puisque l’artère accuse sa cinquantaine d’années d’âge. Il occasionne toutefois un dilemme pour les propriétaires des résidences qui sont dotées de système d’évacuation désuet des eaux usées.

En effet, les 42 maisons qui y sont bâties dans les années 1970 n’ont qu’une seule sortie des rejets sanitaires. Les tuyaux forment un «Y» et celui-ci renvoie autant les eaux de pluie que les eaux souillées dans l’égout municipal. La modification de l’entrée d’aqueduc et des sorties d’eaux usées coûte environ 5000$. L’intervention est de la responsabilité et à la charge de chaque propriétaire. Elle n’est pas obligatoire, mais devrait inévitablement être envisagée un jour prochain.

La Ville a un programme d’aide pour les drains inversés, qui renvoient les eaux grises et usées dans les mauvais conduits. Rien n’est prévu pour ce qui est des sorties simples qui doivent être dédoublées. De plus, après 50 ans, l’installation qui ne répond plus aux normes actuelles arrive au terme de sa vie utile. La modification devra être effectuée à court ou moyen terme, notamment pour répondre aux attentes et exigences des assureurs.

«Par contre, note le maire Gaétant Pageau, il y a un avantage à procéder aux travaux pendant que la municipalité réalise la réfection de la rue. Le terrain est déjà ouvert en partie et les portions de tuyaux et le terrain sont refaits aux frais de la Ville. J’ai moi-même été confronté à la même situation lors de la restauration de la rue Sainte-Cécile. Je comprends très bien la situation que vivent les gens.»

Chantier important

Incluant la restauration de la chaussée et de l’ensemble des infrastructures souterraines, les travaux sont prévus début septembre pour une durée de 10 semaines. L’investissement est de l’ordre de 2M$ et le contrat a été accordé à Pavage Portneuf. Le projet bénéficiera d’une subvention d’environ 1,2M$ dans le cadre du programme de la Taxe sur l’essence et la contribution du Québec (TECQ).

Gare aux fausses nouvelles

Dans un autre ordre d’idée, M. Pageau a profité de son récent mot du maire en ligne pour faire une mise en garde contre certaines fausses nouvelles. Il réfère notamment à des propos mensongers qui circulent sur les réseaux sociaux en matière de densification immobilière à L’Ancienne-Lorette. «J’invite les citoyens à s’informer auprès des sources officielles de la Ville, dont son site Internet, ou encore à communiquer directement avec l’administration municipale», insiste-t-il.

Métro Média

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.