Actualités
12:52 8 juillet 2022 | mise à jour le: 8 juillet 2022 à 12:52 Temps de lecture: 4 minutes

Québec refuse de distribuer ses bulbes de tulipes

Québec refuse de distribuer ses bulbes de tulipes
Photo: iStock/AegeanBlue

Alors que la conseillère municipale de Robert-Giffard, Isabelle Roy, proposait que la Ville de Québec s’inspire du programme de dons de bulbes de tulipe de la Commission de la Capitale-Nationale du Canada dans le cadre du Festival canadien des tulipes plutôt que de les jeter au terme de la saison chaude, l’administration Marchand a décidé de ne pas aller de l’avant avec cette idée.

La conseillère Roy avait déposé sa motion lors du conseil municipal du 20 juin dernier. Elle soutenait que la Ville plante des milliers de fleurs chaque année sur son territoire, dont de nombreuses tulipes. Une fois que celles-ci sont fanées, la Ville retire les bulbes et s’en départi en les jetant en compagnie des autres matières résiduelles. Mme Roy souhaitait donc que la Ville récupère les bulbes, qui peuvent produire de nouvelles fleurs au printemps suivant, et les distribuent à la population pour que «les citoyens puissent ainsi contribuer à fleurir la ville».

Lors de la séance du conseil municipal du 4 juillet dernier, l’administration Marchand a soutenu que «des analyses environnementales, techniques et économiques sont nécessaires afin d’être en mesure d’évaluer adéquatement la faisabilité de cette proposition» et qu’il «n’est pas possible de réaliser ces analyses à court terme», refusant du même coup de donner suite à la proposition de la conseillère de l’arrondissement de Beauport.

«Je me demande si l’équipe Marchand n’a pas mal interprété notre intention ou les délais de réalisation de notre proposition. Il n’y a plus rien à faire avec les bulbes 2022, elles ont déjà pris le chemin des vidanges. Dans le sommaire, le service de l’horticulture et la direction générale se disent favorables», a mentionné Mme Roy, séance tenante, tout en estimant qu’il était faisable de réaliser ces analyses à temps pour la saison 2023. Elle a également allégué «qu’énormément de gens» lui avaient témoigné leur intérêt pour «participer à l’effort de distribution».

Son opinion a été partagée par le président de l’arrondissement de Beauport, Stevens Mélançons. Celui-ci a souligné par ailleurs que la ville souhaitait se verdir davantage. «Il ne faut pas juste parler, il faut aussi agir», a-t-il insisté en se questionnant sur les délais évoqués. De son côté, la cheffe de Transition Québec et conseillère municipale de Limoilou, Jackie Smith, a parlé «d’une occasion extraordinaire pour verdir la ville».

Des «bonnes idées», mais…

Quant au chef de Québec d’abord, Claude Villeneuve, celui-ci se questionne par rapport au ton adopté par l’administration Marchand dans ses réponses à plusieurs avis de proposition de son équipe. «Ce que l’avis dit en gros, c’est que l’idée est intéressante, mais que comme on doit faire d’autres analyses, c’est non. Faisons-les les analyses! C’est un peu la même chose avec notre proposition de rendre les services du RTC gratuits pour la journée de la fête de la Ville de Québec. C’était trop tard pour le faire cette année, donc la réponse a été non alors qu’on aurait pu prendre le temps de le faire pour éventuellement. Je ne comprends pas», a-t-il déploré.

«Compliqué à la grandeur d’une ville», estime Marchand

En réponse aux diverses interventions, le maire Bruno Marchand a soutenu que l’application d’une telle mesure était «compliqué à la grandeur d’une ville». «Les ressources qu’on met là-dessus, on ne les met pas à la plantation. Ce qu’on dit, c’est que l’idée n’est pas mauvaise. Cependant, si on s’engage, on va se faire demander c’est pour quand. Et si on ne respecte pas la date, on va crier au scandale. On préfère donc dire que malgré que ce soit intéressant, on ne veut pas créer des attentes», a-t-il ajouté.

 

Une mesure en vigueur à L’Ancienne-Lorette

Ailleurs dans l’agglomération de Québec, la Ville de L’Ancienne-Lorette propose depuis «plusieurs années» une telle distribution des bulbes de tulipe récupérée par la Ville à la fin de la saison des tulipes. En 2022, cette distribution a eu lieu le 11 juin. Selon la directrice des communications par intérim de la municipalité, Isabelle Saillant, plus de 25 000 bulbes ont été remises aux citoyens à cette occasion.

Mme Saillant a aussi expliqué à Métro que l’initiative était appuyée par «une armée de bénévoles» et que la distribution était «très attendue» par les résidents chaque année.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.